Joaquim, ancien étudiant à Rosemont et inspecteur en bâtiment à la Ville de Montréal

Joaquim est diplômé du programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme et exerce le métier d’inspecteur en bâtiment à la Ville de Montréal. Le Collège de Rosemont l’a rencontré afin de discuter de son vécu collégial et de son expérience à la Ville de Montréal. 

Joaquim, tu es diplômé du programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme. Pourquoi as-tu décidé d’étudier à Rosemont ?  

J’ai un intérêt pour l’immobilier depuis mon enfance. Cet intérêt a été transmis par mes parents et j’ai compris que l’aménagement et l’urbanisme sont étroitement liés à d’autres disciplines intéressantes comme le génie, l’environnement et l’architecture. J’y voyais plusieurs portes de sortie, et je trouvais le programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme complet. Il correspondait presqu’en tous points à mes besoins! 

Comment décrirais-tu l’ambiance qui existe au Collège de Rosemont?   

Le Collège de Rosemont est un environnement humain. Tout le monde se connait! Grâce à cela, j’ai développé un sentiment d’appartenance fort envers le Collège.  

Aussi, au sein du programme, il y a une ambiance très familiale. Comme nous sommes de petits groupes, la cohésion entre les étudiants est forte, et nous nous retrouvions presque toujours avec les mêmes profs. Certains étudiants sont devenus mes collègues à la Ville de Montréal. Je suis toujours heureux de les accueillir à la Ville! 

Y a-t-il des cours et des enseignants qui ont marqué ton passage au Collège? 

J’ai adoré les cours sur le droit foncier et la règlementation municipale. J’aime les lois, les interpréter et les appliquer. J’utilise ces notions dans mon quotidien! Aussi, Pierre Ayotte nous a enseigné tous les scénarios de règlementation. Dès que j’ai commencé mon emploi à la Ville de Montréal, je me suis senti en confiance et en contrôle, car le Collège m’avait transmis les bonnes notions adaptées au marché du travail. 

Pourquoi as-tu choisi la Ville de Montréal après ton parcours au Collège? 

J’ai grandi à Montréal, mon frère est devenu policier à Montréal et mes parents ont des immeubles ici; on est des Montréalais dans l’âme. Aussi, durant mes études au Collège, on allait au site patrimonial du Vieux Port de Montréal pour se pratiquer au sujet de concepts qu’on apprenait dans nos cours.  

Les gens sont heureux de travailler à la Ville. On est traités dignement et les conditions sont faites pour que notre environnement soit agréable et motivant. On est appuyés par nos gestionnaires. On a un salaire décent et de bons avantages sociaux. Je suis à proximité des lieux de transports collectifs, en plus du fait que la Ville fournit des véhicules électriques.  

Quelle a été ta plus grande surprise lorsque tu t’es joint à la Ville? 

L’encadrement. Quand tu arrives, on te traite aux petits ognons : deux mois de formation, le véhicule est fourni, le cellulaire et le manteau aussi. On a tous les outils nécessaires pour travailler.  

Comment ta formation au Collège t’a préparé pour ton parcours à la Ville? 

Tous les cours que nous avons eu au Collège sont en lien direct avec ce que je fais; les milieux vivants, le vieillissement des lacs et des arbres aussi. L’inspecteur en bâtiment est appelé à valider des sites patrimoniaux. La matière vue en classe, tu vas l’utiliser au quotidien. Les cours sont tellement complets que tu as l’impression qu’ils font partie des procédures internes. Cadastre: tu sais c’est quoi un cadastre. Rénovation: la loi sur l’aménagement et l’urbanisme, tu la connais. On utilise les connaissances au quotidien donc on se sent en confiance lorsqu’on arrive sur le terrain.  

À quoi ressemble une journée à la Ville de Montréal? 

Je dirais qu’on est les deux tiers du temps au bureau pour des tâches cléricales. L’autre tiers, tu fais tes rondes d’inspection et lorsque c’est terminé, tu dois faire la consignation des notes, mettre à jour la base de données et émettre des constats. Donc, tu es plus ou moins une journée sur trois sur la route. Le temps passe vite, c’est agréable!  

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton emploi? 

Les avantages. Tu fais un horaire de 70 heures en 9 jours au lieu de 10. Et tu peux prendre un congé le vendredi ou le lundi. Les avantages sociaux, le fond de pension garanti, le salaire, l’équipement fourni et aussi et non le moindre: l’équipe.   

Quelle profession te vois-tu exercer dans 5 ans? 

J’aimerais faire de l’inspection, être ambassadeur ou peut-être un jour, gestionnaire au sein d’une équipe d’urbanistes ou de travaux publics. J’ai déjà eu la chance de pratiquer un peu de gestion dans l’entreprise familiale.  

Quel conseil donnerais-tu à un jeune étudiant qui aimerait s’orienter vers une carrière à la Ville de Montréal? 

Peu importe la décision que tu prendras à la suite de ta formation au Collège, tu trouveras un emploi de qualité, avec un bon revenu pour faire vivre ta famille. C’est un carrefour qui pourra t’ouvrir plein de portes. C’est un tremplin! 

Vous aimerez aussi

Inscris-toi à notre atelier

En entrant ton courriel, tu acceptes les conditions de notre nétiquette et de notre politique de vie privée et de confidentialité.

Centre d'aide en français - Tuteurs et tutrices

Deviens un tuteur ou une tutrice!​

Tu as de la facilité en français écrit? Le CAF a besoin de toi! 

Si ta candidature est retenue, tu recevras une formation dans le cadre du cours Relation d’aide en français écrit (en remplacement de l’un des cours de la séquence en français).

Tu pourras ainsi venir en aide à un élève en français écrit avec qui tu seras jumelé tout au long de la session.

Soumets ta candidature maintenant via le formulaire.

Ton travail au CAF peut être rémunéré durant les sessions subséquentes!

On a bien hâte de travailler avec toi!

CONTACTE-NOUS

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi: 9 h à 16 h 

Local E-319

Poste 7429