10 ans après TRGD, un parcours inspirant

Maude Couture a obtenu son diplôme d’études collégiales au Collège de Rosemont il y a 10 ans, alors que le programme Techniques de recherche et de gestion de données s’appelait Techniques de recherche sociale. Elle est aujourd’hui technicienne en recherche au Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Ile-de-Montréal, à la Direction régionale de santé publique de Montréal, dans l’équipe de surveillance. Elle y observe de près les habitudes de vie de la population ainsi que différents facteurs psychosociaux.  

Des premières expériences marquantes 

Depuis sa sortie des classes, Maude a toujours évolué dans le domaine de la santé. Elle a d’abord réalisé un stage au CLSC Ahuntsic où elle a participé à un observatoire populationnel réalisé avec un sociologue. Un an après, elle y a été embauchée comme contractuelle, et c’est là que tout a commencé. Maude a travaillé sur un sondage en milieu scolaire et a été impliquée dans toutes les étapes du processus : elle a distribué les questionnaires (alors entièrement sur papier) dans les écoles, a fait l’échantillonnagebref, elle a touché à tout. Elle a ensuite obtenu un emploi à la santé publique où elle a eu la chance de réaliser un des plus gros sondages sur la santé de la population à Montréal.

« Il y avait 13 000 répondants ! La collecte des données se faisait de manière bimodale, c’est-à-dire en mode web et par téléphone. C’était une première ! J’étais impliquée de A à Z et j’étais dans le processus jusqu’à l’analyse des données », se souvient-elle encore. 

Les techniciens en recherche travaillent sur différents types de demandes. Maude se penche sur des recherches tout en accomplissant des tâches régulières de surveillance. Elle peut, par exemple, être appelée à transmettre des tableaux de données comprenant des informations spécifiquement liées à une demande d’un CIUSSS. Pour ce faire, elle a souvent recours aux données du recensement et aux bases de données médicales.  

Concrètement, quels genres de demandes sont adressées aux techniciens en recherche ? 

Les demandes varient énormément. « Par exemple, un CIUSSS peut vouloir savoir s’il y a une augmentation du nombre [de personnes atteintes par le] cancer du poumon dans son territoire », explique Maude. Pour répondre à cette demande qui touche une fine unité géographique, Maude doit aller chercher les données dans les banques de données médicales et évaluer la variation du nombre de diagnostics selon les tranches d’années. Elle vérifie si le nombre obtenu correspond à une véritable augmentation, ou s’il la courbe observée est normale. Elle transpose les données recueillies dans un tableau dynamique qu’elle fera valider par un membre de l’équipe, pour ensuite les transmettre au demandeur. 

« On a besoin de partager des tableaux de bord dynamiques avec les gens pour qu’ils puissent eux-mêmes interagir avec la visualisation des données. Pour que les personnes puissent manipuler elles-mêmes leurs données. Ça peut être une carte géographique, un graphique, un tableau, mais il est dynamique et tu peux filtrer les données comme tu le veux, explique Maude.  Le technicien structure les bases de données en arrière et programme tous les calculs. Il prépare la visualisation des données et répond aux besoins du client. » 

Dans le cadre de son emploi, Maude participe également à des publications portant sur des thématiques particulières (ex. activité physique chez l’adulte). Elle produit les figures, extrait les données, interroge les sondages qui ont déjà été publiés par d’autres instituts, prépare les tableaux. À la fin du processus, elle valide si le contenu des publications est exact et s’assure que l’interprétation des données est juste. Dans son milieu, ce sont principalement les techniciens en recherche qui valident les publications.  

La réalisation de sondage fait aussi partie du mandat de Maude à la Santé publique régionale de Montréal. Elle participe à l’élaboration des questionnaires et à la mise en forme de ceux-ci dans des logiciels spécialisés. Une fois de plus, elle prend part à toutes les étapes de la collecte. Elle donne aussi son avis quant au nombre de répondants nécessaires pour que les résultats du sondage soient significatifs. Elle travaille en collaboration constante avec d’autres spécialistes, comme un agent de programmation, de planification et de recherche, et un statisticien. Lorsque vient le temps de partager les résultats, c’est souvent elle qui va expliquer et vulgariser les données et les observations. 

Tu as envie d’en connaitre plus au sujet du rôle de technicien en recherche? Maude nous dévoile la suite de son parcours ici

Vous aimerez aussi

S'abonner à notre infolettre

S'abonner à notre infolettre

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Formation continue
Vous préférez communiquer avec nous par téléphone?
Composez le 514 376-1620, poste 7388.

Inscris-toi à notre atelier

En entrant ton courriel, tu acceptes les conditions de notre nétiquette et de notre politique de vie privée et de confidentialité.

Centre d'aide en français - Tuteurs et tutrices

Deviens un tuteur ou une tutrice!​

Tu as de la facilité en français écrit? Le CAF a besoin de toi! 

Si ta candidature est retenue, tu recevras une formation dans le cadre du cours Relation d’aide en français écrit (en remplacement de l’un des cours de la séquence en français). Tu pourras ainsi venir en aide à un élève en français écrit avec qui tu seras jumelé tout au long de la session.

Ton travail au CAF pourra être rémunéré durant les sessions subséquentes.

Soumets ta candidature maintenant via le formulaire. 

Nous te ferons parvenir l’information détaillée et les liens vers le test qui nous permettra d’évaluer ta maitrise du français.

On a bien hâte de travailler avec toi!

CONTACTE-NOUS

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi: 9 h à 16 h 

Local E-319

Poste 7429