Stimuler sa créativité pour entreprendre et innover le moment venu

Ces derniers jours, la vie a été éprouvante pour toute la population, pour les étudiantes et étudiants, ainsi que pour plusieurs entrepreneurs d’ici et d’ailleurs, surtout les petitsLes entreprises débutantes sont mises à l’épreuve, mais certaines d’entre elles saisissent l’occasion de se réinventer. Une reprise économique aura bien lieu et nous savons que les gens créatifs auront une nouvelle occasion de tirer leur épingle du jeu. 

Certains entrepreneurs ont rapidement changé leur vocation et ont fait preuve d’une grande capacité d’innovation et d’adaptation pour répondre aux nouveaux besoins de la population en lien avec la COVID-19. 

En voici quelques exemples : 

Neptune solution bien-être, un important transformateur de cannabis, a reçu l’approbation du gouvernement afin de produire un désinfectant à main à base de plantes pour faire face aux besoins liés à la pandémie. Les distilleries québécoises comme Stadaconé et Pur Vodka ont, elles aussi, ajouté les désinfectants pour les mains à leur production 

Quatre mille cinq cents couturières au Québec offrent leur service pour créer du matériel de protection. Vêtement SP et 3B hockey se sont tournés vers la fabrication de blouses et de masques.  

Des petits commerces, comme la Bûche Glacéese sont créé des sites web transactionnels dans des délais parfois aussi courts que 24 heures pour permettre à leur clientèle d’acheter en ligne. Reconnaissons le pouvoir de l’initiative et de l’innovation! 

Alors que tu dois faire preuve de discipline et de ténacité pour persévérer dans tes études jusqu’à la fin de session, l’ennui lié au confinement peut miner le moral.  

Pourquoi ne pas en profiter pour te distraire en te donnant le droit de rêver à un projet ou à une idée d’entreprise que tu souhaiterais un jour voir prendre vie ? 

Pour t’aider à imaginer, je te suggère de t’inspirer de la trousse à idées de la Fondation JA Bombardier qui rapporte que : 

Nous avons tous la capacité d’être créatifs; cela vient avec la pratique !  

La créativité émerge d’observations et de nouvelles combinaisons d’idées. Le contexte de la pandémie offre du temps d’observation ludiqueCultiver sa curiosité, comme vos enseignantes et enseignants vous encourage à le faire, est l’une des meilleures façons de générer plus de créativité. 

Voici quelques techniques créatives décrites dans la trousse à idées :  

1) La créativité est stimulée par la combinaison de 2 éléments totalement différents ou non reliés pour générer de nouvelles idées. 

2) L’association génère des idées nouvelles à partir d’un élément de similitude entre différents concepts et connaissances.  

3) La remise en question permet de provoquer le questionnement en amplifiant ou en atténuant une situation.  

4) Et la technique exploratoire est liée à la rêverie et n’est pas rattaché à un but précis. 

Le processus créatif ne fait pas appel au rationnel, il est plus souvent stimulé par des activités artistiques. C’est le moment d’être attentif à vos intuitions et d’écrire toutes ces idées qui vous stimulent! Elles prendront forme le temps venu.  

Pour t’inspirer, écoute les vécus d’entrepreneurs du Québec en cette période de crise, de la Ruche, organisme de sociofinancement.  

Entre temps, si tu as des questions liées à l’entrepreneuriat, n’hésite pas à me contacter à adarveau@crosemont.qc.ca 

Vous aimerez aussi