Apprivoiser le deuil chez les enfants

Josée Jacques lance Ma vie sans toi, un album d’activités et de souvenirs pour les tout-petits

 

Les adultes peuvent se sentir démunis dans le soutien de leur enfant face au décès d’un être cher. Alors que la perte d’un proche entraine des émotions et des questionnements, il importe de favoriser l’apprivoisement des émotions et l’adaptation à la perte. Mais comment? Dans son dernier livre Ma vie sans toi, Josée Jacques, enseignante au Département de psychologie du Collège, propose une série d’activités pour « amener l’enfant à explorer son univers émotif, à reconnaitre la perte vécue et à préserver un souvenir significatif de la personne décédée. »

« L’objectif est de créer des moments d’échanges où l’enfant peut réagir et manifester ses émotions librement, sans jugement, puisque chacune et chacun vit son deuil à sa façon. Le chagrin, la tristesse, la culpabilité et la colère sont des réactions habituelles. La peine est bien réelle, mais elle n’est pas là pour toujours et les étapes du deuil doivent être vécues dans un environnement de confiance pour y arriver.  »

– Josée Jacques, enseignante de psychologie au Collège de Rosemont

Par ses couleurs, ses dessins et les mots utilisés, l’album Ma vie sans toi accompagne l’enfant et les adultes qui l’entourent pour vivre les moments difficiles et conserver de précieux souvenirs de la personne décédée.

Ma vie sans toi est publié par les éditions Le petit homme, dans la collection Mon petit cœur.


Programme en lien avec l’article

300.M0 PR2

Sciences humaines – Profil Interventions psychosociales et éducation (Individu)

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi