Portail Rosemont
Structure d'un programme collégial 
Admission et inscription 
Qu'est-ce que la cote R? 
Tremplin DEC 
Formations préuniversitaires 
Formations techniques 
Acupuncture 
Technologie d'analyses biomédicales 
Techniques d'inhalothérapie 
S’inscrire à Rosemont c’est opter pour... 
Grille de cours 
Soins infirmiers 
Audioprothèse 
Techniques de thanatologie 
Techniques d'aménagement et d'urbanisme 
Techniques de recherche sociale 
Techniques de comptabilité et de gestion 
Gestion de commerces 
Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia 
Informatique de gestion (programmation) 
Gestion de réseaux informatiques 
Parcours de continuité DEP- DEC Soutien informatique 
Spécialisations POSTDEC 
Cégep à distance 
Stages Alternance travail-études 
Alliance Sport-Études 
Mobilité internationale 
Résidence Campus Rosemont 
Élève d'un jour 
Portes ouvertes 
Journée d'accueil des nouveaux admis 
Tout savoir sur la rentrée 

S’inscrire à Rosemont c’est opter pour...



Le Collège de Rosemont détient le statut d’établissement agréé (agrément sans aucune condition) par l’Association médicale canadienne (AMC) pour le programme Techniques d’inhalothérapie, programme établi selon l’approche par compétences. L’agrément, renouvelé en novembre 2015, est l’assurance de la qualité du programme.

 

La formation comporte des notions de base nécessaires pour comprendre la fonction respiratoire, le fonctionnement et l’entretien des divers appareils utilisés en inhalothérapie ainsi que l’étude des différentes pathologies pulmonaires et cardiovasculaires et de leurs traitements. Des travaux pratiques en laboratoire et des stages cliniques complètent la formation.

 

Le futur inhalothérapeute développera des compétences permettant d’exercer la profession dans les secteurs d’activités suivants : soins respiratoires généraux, soins critiques, épreuve diagnostique de la fonction cardiorespiratoire, assistance anesthésique, tant auprès d’adultes que d’enfants et de nouveau-nés.

 

Le Département possède quatre laboratoires dotés d’équipements spécialisés, à la fine pointe de la technologie.


Des salles de simulation haute-fidélité permettent aux étudiants de travailler avec des mannequins ultraspécialisés. Selon la façon dont ils sont programmés, ces simulateurs patients peuvent réagir aux différents traitements qu'ils reçoivent. Les simulations sont parfois réalisées conjointement avec d'autres programmes de la santé. La réalité est donc recréée sans qu'aucune vie ne soit mise en danger!

 

Le personnel enseignant est très actif dans le domaine et privilégie l'application de différentes stratégies d'enseignement favorisant les apprentissages dans le développement technologique par le développement de didacticiels en collaboration avec le CCDMC. Deux enseignantes ont réalisé une grande première, en 1991, en créant le premier didacticiel de langue française sur l’auscultation des sons pulmonaires, en collaboration avec l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Ce didacticiel est utilisé dans les milieux universitaires et cliniques. Une enseignante en chimie a également publié un ouvrage appliqué au domaine de l'inhalothérapie.