Le Collège vu par… Myriam L.

Myriam est étudiante en Sciences de la nature. Le Collège de Rosemont l’a invitée à témoigner de son expérience collégiale.

 

Cheminement scolaire

Quels étaient tes intérêts professionnels avant de t’inscrire au cégep?

Au début, c’était un peu difficile pour moi de faire mon choix de programme parce que j’ai quand même un champ d’intérêt assez vaste. Ça peut passer des arts, au corps humain ou à la biodiversité. Donc, je me suis tentée, je voulais sortir de ma zone de confort. Donc, j’ai pensé qu’aller en Arts, lettres et communication, ça allait m’apporter un autre regard sur le monde où on vit actuellement. Mais, je ne voulais tout de même pas laisser mon intérêt pour les sciences de côté. Donc, j’ai débuté en arts pour ensuite me rediriger en sciences.

Pourquoi as-tu choisi de venir étudier au Collège de Rosemont?

Je dirais que l’aspect qui m’a le plus attiré, c’est que cet automne, je n’étais pas au cégep, mais comme je voulais commencer un DEC cet hiver, c’était l’un des seuls cégeps à Montréal, je pense, qui offrait le début d’un DEC lors de la session d’hiver.

Puis je trouvais que ça avait l’air d’un cégep avec beaucoup de diversité culturelle. Donc, comme je ne suis pas de Montréal, j’avais vraiment le gout de m’immerger dans tout ça.

Je viens des Îles-de-la-Madelaine, qui est très loin et très différent d’ici. Je suis venue avec une amie des Îles puis ça se passe super bien!

Le programme Sciences de la nature

Qu’aimes-tu le plus de ton programme?

Ce que j’aime le plus, c’est le fait que, comme c’est un programme préuniversitaire, on touche un peu à tout, puisqu’on aborde plein de sujets différents qui font en sorte qu’à l’université, on s’ouvre vraiment à tous les programmes offerts en sciences, sans nécessairement être trop axé sur une branche ou un domaine de la santé. C’est vraiment intéressant pour moi, parce que je n’ai pas une idée fixe encore de ce que j’aimerais faire. Mais ça me permet d’apprendre des choses que je ne pensais pas aimer. Tandis que ç’a permis aussi de viser les trucs que j’apprécie un peu moins.

Comment décrirais-tu les activités d’apprentissage?

Nos cours en Sciences de la santé, se dirigent autant vers les maths, la chimie, la biologie et la physique. On a toujours une partie théorique. Selon les profs, parfois on peut avoir des capsules en dehors des classes, puis faire des activités plus pédagogiques et des exercices en classe. On a aussi une partie « labo », qui fait en sorte qu’on peut vraiment expérimenter avec la matière puis les sujets qu’on étudie au moment de l’activité.

Comment décrirais-tu les enseignant(e)s?

Ce que j’apprécie le plus des profs au Cégep de Rosemont, c’est vraiment qu’ils sont à l’écoute de leurs élèves. Aussi, dès que leurs élèves démontrent leur engagement envers le cours, ils sont vraiment prêts à faire des compromis, puis à aider l’élève pour s’assurer qu’il soit en réussite. Ce que j’apprécie beaucoup. Puis aussi, ils sont vraiment sans jugement. Donc, tout le monde est sur le même pied d’égalité. Puis, ils essaient de rendre vraiment leur cours le plus divertissant possible.

Quel(le)s enseignant(e)s ont marqué ton passage à Rosemont?

Dès ma rentrée scolaire, j’étais un peu perdue, puis je ne savais pas trop où me situer. Alexandre Leroux, qui est aussi le représentant de programme, avec sa personnalité colorée, il m’a quand même mise assez à l’aise. C’est aussi lui qui nous parlait des représentants de programmes, il nous présentait aussi des activités comme l’École des Grands qui est offerte ici. Puis, c’est vraiment lui qui m’a encouragée à m’inscrire pour être représentante et pour participer au concours de vulgarisation scientifique. Il est vraiment engagé dans sa théorie, dans sa matière. Donc, on voit qu’il est passionné et il nous transmet un peu aussi sa passion pour la chimie.

En Sciences de la nature, les étudiant(e)s peuvent profiter d’un bloc horaire durant lequel des ateliers et des conférences se déroulent. Comment est-ce bénéfique pour toi?

Le bloc SOI est offert autant à la session d’automne que d’hiver. Puis c’est offert pour les étudiants qui viennent d’arriver en Sciences de la nature, je trouve qui est super. Autant on a des conférences scientifiques, on a aussi plusieurs ateliers sur comment se débrouiller dans la vie collégiale, autant avec des programmes comme Word, Excel, que pour comment remettre des travaux puis des rapports spécifiquement liés aux sciences de la nature. On a aussi plusieurs périodes d’aide offertes. Ce qui est vraiment bénéfique. Dans le fond, tous les profs de Sciences de la nature sont rassemblés, puis ils sont prêts, pendant le bloc de deux heures en entier, à répondre à toutes les questions qui s’offrent à eux.

Si tu pouvais donner un seul conseil à une personne qui commence des études collégiales, que lui dirais-tu?

J’aurais deux choses à dire. Premièrement, il ne faut pas être gêné d’aller approcher les gens. Parce que tout le monde au cégep, peut-être contrairement au secondaire, tout le monde est sur le même pied d’égalité. C’est sûr qu’il y a des personnes qui vont être à différents niveaux, puis c’est normal. Mais, le but premier, c’est vraiment d’essayer de se trouver en tant que personne au cégep. Puis ça nous aide vraiment aussi du point personnel à explorer des facettes de nous-mêmes pour voir, ultimement, quelle profession, quel genre de personne on aimerait être plus tard. Donc, ne pas hésiter à aller voir les personnes; les personnes sont super à l’écoute.

Aussi, du point de vue scolaire, je pense que mon plus gros conseil serait d’être organisé, d’avoir un agenda puis de s’en servir, mais aussi de trouver un équilibre entre l’école et ses plaisirs personnels. Parce qu’on peut vraiment s’épuiser facilement si on est trop concentré à l’école, puisqu’on ne met pas assez de priorité pour ce qui nous passionne pour vrai.

Le Collège

Comment décrirais-tu l’ambiance qui existe dans ton programme et au Collège?

Je pense que le fait que les personnes sont vraiment ouvertes et qu’elles ne portent pas de jugement, justement comme on est confronté à plein de différences ici, ça m’a vraiment permis de me mettre à l’aise rapidement. Même si je ne viens pas de la ville ici, il y a plein de personnes qui m’ont incluse à eux, qui m’ont aidée à m’adapter à la grande ville, puis aux différences que j’avais avec mon ancien milieu.

Puis, les profs sont hyper humains. La relation que tu as avec les profs, c’est unique. Puis aussi, ils te considèrent comme une vraie personne avec des valeurs. Ils sont prêts à t’écouter, puis si tu as des problèmes, ils sont là pour toi.

Que retiens-tu de ton passage au cégep?

Je pense que le cégep, c’est vraiment fait pour explorer. Donc, s’il y a une petite pensée, arrière-pensée que vous voulez essayer quelque chose… S’il y a quelque chose que vous savez que vous n’êtes pas la meilleure ou le meilleur dans cette discipline-là, essayez-la quand même, parce que c’est vraiment là pour explorer et découvrir plein de nouveaux trucs. Aussi, c’est possible de combiner plusieurs disciplines à la fois : j’ai fait mon DEC en Arts et lettres, maintenant, je commence le DEC en Sciences de la nature… Je trouve que les deux disciplines se complètent vraiment bien, puisqu’elles apportent des visions différentes sur le monde qui sont également importantes.

Après le Collège

Où te vois-tu dans cinq ans?

C’est une question qui est quand même encore en questionnement en ce moment. Mais, je sais que le domaine de la nutrition m’intéresse beaucoup. Et c’est un peu lié avec mes passions à l’extérieur de l’école. Mais, je me vois à l’université. J’aimerais aussi beaucoup explorer les programmes d’immersion. Donc, faire des sessions à l’étranger. Je pense que le domaine de la santé est très vaste. Je suis vraiment ouverte à plein d’options. Aussi, la biologie, c’est quelque chose que je trouve très intéressant.

Programme en lien avec l’article

200.B0

Sciences de la nature – Profil Sciences de la santé

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi

S'abonner à l'infolettre

En entrant votre courriel, vous acceptez les conditions de notre nétiquette et de notre politique de vie privée et de confidentialité.