Technicien en caractérisation et réhabilitation des sites (ETC.00)

Dates importantes à retenir
Début de la formation :
Lundi 16 octobre 2017

Fin de la formation :
Vendredi 13 juillet 2018

Date limite d'inscription :
Vendredi 22 septembre 2017

Tests de sélection (français et logique) : Mardi 26 septembre 2017 à 8h15
HORAIRE
Cours de jour du lundi au vendredi.

Formation intensive d'une durée de neuf (9) mois.

Il s'agit d'une formation de jour de 915 heures sur une période de 9 mois.
Conditions d'admission et préalables
Avoir interrompu ses études pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire.

ou

Être visé par une entente conclue entre le Collège et un employeur ou bénéficier d'un programme gouvernemental.

ou

Avoir poursuivi, pendant une période d'au moins un an, des études postsecondaires

Maitriser la langue française

Avoir une connaissance fonctionnelle de la langue anglaise
Nous joindre
Direction de la formation continue
514 376-1620, poste 7388
Courriel

Formation intensive avec stage en entreprise

 

 

Cette formation est ouverte à toute personne répondant aux conditions d'admission. Les participants devront se charger  d'obtenir une aide financière (Emploi-Québec, prêts et bourses, etc.) au besoin.

 

 

 

Buts du programme


Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction de technicien en caractérisation et réhabilitation de sites.


Ce programme a été conçu pour répondre à deux besoins :


1. Permettre aux personnes, déjà en poste:

 

  • De profiter de la saison basse pour acquérir une formation complète et rapide couvrant l'ensemble de leur fonction de travail
  • D’obtenir un diplôme spécifique à leur profession

 

2. Permettre aux personnes sans expérience dans le domaine voulant intégrer cette fonction de travail de:

 

  • Être formées adéquatement, car le programme est assez robuste et complet
  • Acquérir une bonne expérience
  • Intégrer efficacement le marché du travail grâce au cours «Préparation au stage» et au stage en entreprise

 

Perspectives professionnelles


La personne œuvrant en caractérisation et réhabilitation de sites pourra exercer sa profession auprès de nombreuses entreprises à titre:

 

  • Technicien en environnement – sols contaminés
  • Technicien en réhabilitation, restauration ou remédiation de sites contaminés
  • Technicien en sols contaminés
  • Technicien en remise en état de terrains contaminés
  • Technicien en caractérisation et en réhabilitation de sites

 

Processus de sélection

 

  • Dépôt du dossier de candidature avec tous les documents requis
  • Pour ce faire, veuillez consulter la section Inscription : liste des documents requis. Cette section précise la procédure à suivre, les documents qui doivent accompagner votre demande et où se les procurer, le cas échéant; elle contient également les formulaires à remplir
  • Étude de l’admissibilité
  • Rencontre d’information et tests de sélection obligatoires
  • Attribution des places par le Collège, et communication par courrier à tous les candidats
  • Confirmation écrite aux participants sélectionnés attestant la date de début de la formation et lieu de la formation

 

Frais de formation 

 

Droits d'admission

 

30$, non remboursables si votre candidature n'est pas retenue ou si la formation est reportée par manque de candidats. En cas d'annulation de la formation par le Collège, ces frais sont remboursés à tous les candidats.

 

Frais d’inscription

 

Frais habituels pour une formation collégiale suivie à temps plein, soit 179$ par session (montant sujet à changement sans préavis).


Autres frais : droits d’impression, notes de cours, cahiers d’exercices, manuels et autre matériel didactique, environ 800$.

 

Financement


La personne à qui une place est offerte a la responsabilité de trouver elle-même son propre financement pour cette formation.


Le Service d’aide financière est offert à tous les étudiants (prêts et bourses). Veuillez prendre rendez-vous avec madame Anne Giroux (514-376-1620, poste 7339).

 

Les conditions de travail


En 2008, ECO Canada a publié une étude où on y apprend qu’au Québec:

 

  • 485 entreprises œuvrent au niveau des sols contaminés, ce qui représente 19% de la capacité canadienne dans ce domaine. On y estime que cela représente une force de travail de plus de 11,663 employés
  • La réhabilitation des terrains constituerait la principale activité (effectuée par 84% des employeurs), avant l’évaluation environnementale des sites (75%), le suivi (65%) ou les activités reliées à la règlementation ou de nature juridique (41%)
  • Plus du tiers des entreprises éprouvent des difficultés à recruter des techniciens ou technologues juniors et plus de 80% des entreprises ont des difficultés à recruter des techniciens ou des technologues expérimentés

 

De plus, une autre étude de ECO Canada datant de 2013 indique que:

 

  • Depuis 2010, le nombre d’employés travaillant en environnement a connu une croissance de 7%
  • Le sous-secteur des sols contaminés fait partie du secteur comptant le plus d’employés (25.1%)
  • Environ 11% des employeurs ont éprouvé des difficultés lors du recrutement d’employés spécialisés,  qui sont très en demande, dont les spécialistes en réhabilitation de terrains contaminés et les technologues ou techniciens en environnement
  • Près de 75% des employeurs prévoient engager encore plus de personnel lors des deux prochaines années, notamment des techniciens en environnement et, si la tendance se maintient, les employeurs devront soit recruter parmi les finissants, soit débaucher des employés d’autres entreprises ou soit muter des employés déjà en place pour combler leurs besoins
  • Près d’un cinquième (19%) de la main-d’œuvre en environnement  prévoit se retirer au cours des dix prochaines années. Actuellement, près de 14% de cette main-d’œuvre a plus de 55 ans. Au niveau des sols contaminés, cette proportion est de 20%
  • Les sols contaminés font partie des secteurs qui seront le plus en demande dans les deux prochaines années