Portail Rosemont
Structure d'un programme collégial 
Admission et inscription 
Qu'est-ce que la cote R? 
Tremplin DEC 
Formations préuniversitaires 
Formations techniques 
Acupuncture 
Technologie d'analyses biomédicales 
Techniques d'inhalothérapie 
S’inscrire à Rosemont c’est opter pour... 
Grille de cours 
Soins infirmiers 
Audioprothèse 
Techniques de thanatologie 
Techniques d'aménagement et d'urbanisme 
Techniques de recherche sociale 
Techniques de comptabilité et de gestion 
Gestion de commerces 
Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia 
Informatique de gestion (programmation) 
Gestion de réseaux informatiques 
Parcours de continuité DEP- DEC Soutien informatique 
Spécialisations POSTDEC 
Cégep à distance 
Stages Alternance travail-études 
Alliance Sport-Études 
Mobilité internationale 
Résidence Campus Rosemont 
Élève d'un jour 
Portes ouvertes 
Journée d'accueil des nouveaux admis 
Tout savoir sur la rentrée 

Inhalothérapie (141.A0)



Une pénurie d'inhalothérapeutes laisse

TAUX DE PLACEMENT DES DIPLÔMÉS

en 2014-2015

96,5 %Salaire moyen à la première
année en 2014-2015 :
21,62 $ l'heure Admission SRAM - Automne 201780 admis sur 172 demandes
Conditions d’admission
Diplôme d’études secondaires (DES) ou diplôme d’études professionnelles (DEP) et satisfaire aux conditions du régime des études collégiales en vigueur

Le candidat référé par OPIQ doit veiller à respecter les conditions d'admission et exigences du Service régional d'admission du Montréal métropolitain (SRAM) et présenter sa demande d'admission au SRAM au plus tard le 1er mars pour la session d'automne.
Préalables exigés
Mathématiques 436 ou TS 4e ou SN 4e
Chimie 534 ou Chimie 5e

Consultez le lexique des préalables
Critères de sélection
La sélection s'effectue sur la base de l'excellence du dossier scolaire.
Couts
Les couts approximatifs pour étudier dans ce programme s’élèvent à environ 1000$ par année

Ce montant comprend les frais d’inscription (180$ par session soit 360$ par année) et l’achat de matériel didactique (volumes et outils – uniforme, sarrau, stéthoscope,etc.)

Des frais supplémentaires doivent être prévus pour les stages (cout de transport et de stationnement).

Frais pour la pratique de la profession

Frais d'obtention d'un permis de l'Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

815$ (plus taxes) pour l'inscription à l'examen du Conseil canadien des soins respiratoires (CCSR-CBRC)
Obtenir plus d'information

entrevoir un taux de placement de près de 100% pour plusieurs années.

 

Programme agréé par la Société canadienne des thérapeutes respiratoires

 

Palmarès Jobboom des formations collégiales gagnantes en 2015


Stages aux sessions 1, 4, 5 et 6, ce qui permet de mettre graduellement la pratique en application et de confirmer le choix de carrière.

 

Pôle santé à Rosemont

L'incontournable pour une approche interdisciplinaire

 

Rosemont est le seul collège à offrir une aussi grande possibilité de collaborations et de projets multidisciplinaires avec d'autres techniques de la santé.

 

Le Collège travaille à la mise en place d’une clinique-école interdisciplinaire où les étudiants des programmes en santé pourront offrir des soins à la communauté, sous la supervision des enseignants et des enseignantes:

 

 

 

Découvrez la profession d'inhalothérapeute et d'anesthésiste grâce à cette vidéo produite par un partenaire du Collège de Rosemont, le Centre hospitalier universitaire Saint-Justine!

 

Visitez en photos la toute nouvelle salle de simulation

 

Définition

 

L’inhalothérapeute est un professionnel de la santé reconnu par le Code des professions. Il est spécialisé dans cinq champs principaux d'activités:

 

  • Les soins du système cardiorespiratoire généraux
  • Les soins cardiorespiratoires spécialisés en soins critiques
  • L'assistance anesthésique
  • La pédiatrie et la néonatalogie
  • Les épreuves diagnostiques de la fonction cardiorespiratoire

 

Il exerce donc sa profession en étroite collaboration avec les médecins omnipraticiens et certains spécialistes:

 

  • Anesthésiologistes
  • Pneumologues
  • Urgentologues
  • Intensivistes
  • Cardiologues
  • Pédiatres

 

Toute la réorganisation des soins de santé fait en sorte que les professionnels travaillent davantage en équipes interdisciplinaires, notamment avec les infirmières, les physiothérapeutes et les travailleurs sociaux.

 

L'inhalothérapeute travaille surtout dans les centres hospitaliers de soins de courte durée, mais on peut aussi le retrouver dans les centres de soins de longue durée, dans les CLSC, les cliniques privées, les maisons d'enseignement, les centres de recherche, les centres de simulation clinique haute fidélité, les groupes de médecine de famille ou le milieu de la vente.

 

 

Nature du travail

 

L’inhalothérapeute agit sous ordonnance médicale individuelle ou collective et exerce sa profession dans plusieurs champs d'exercices :

 

  • Effectuer l'évaluation clinique du patient et de l'environnement thérapeutique requis pour les soins respiratoires en milieu hospitalier ou à domicile
  • Superviser et administrer des traitements sous forme d'aérosolthérapie, d'oxygénothérapie ou tout autre gaz, d'humidification et de désencombrement bronchique aux malades souffrant de troubles respiratoires chroniques aigus
  • Élaborer, enseigner et appliquer, en milieu hospitalier ou à domicile, un programme de rééducation respiratoire adapté aux patients présentant des pathologies respiratoires chroniques, et en assurer le suivi
  • Procéder à des épreuves diagnostiques reliées à la condition cardiopulmonaire tant au repos qu’à l’effort, et ce, dans le but de contribuer à l’élaboration d’un diagnostic clinique par le médecin traitant
  • Participer activement à la réanimation cardiorespiratoire (RCR) au sein de l’équipe multidisciplinaire
  • Assister l’anesthésiologiste dans toutes les phases de l’anesthésie générale ou régionale : préparation et vérification du matériel requis, accueil du bénéficiaire et surveillance clinique pendant l’anesthésie
  • Évaluer et ajuster la ventilation mécanique afin de maintenir une ventilation artificielle prolongée adéquate chez les patients souffrant d'insuffisance respiratoire grâce à l’utilisation de ventilateurs et de moniteurs physiologiques, en assurer le sevrage dans les meilleurs délais et les meilleures conditions de récupération possibles

 

Perspectives professionnelles


Pour devenir inhalothérapeute, il faut être membre de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec (OPIQ), ce qui assure au public une pratique de qualité. Les besoins futurs laissent entrevoir un taux de placement de près de 100 % pour les années à venir.

 

Milieux de travail

 

  • Centres hospitaliers de courte durée, centres hospitaliers de longue durée
  • Centres locaux des services communautaires (CLSC)
  • Cliniques privées, groupes de médecine de famille
  • Entreprises privées dans le domaine de la vente de matériel et d’équipement médicaux
  • Entreprises privées en soins à domicile
  • Maisons d'enseignement
  • Centre de recherche et de simulation clinique haute fidélité

 

Note : Ce marché du travail est soumis aux politiques du ministère de la Santé et des Services sociaux.

 

Qualités requises et aptitudes nécessaires à l’exercice de la profession

 

  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Intérêt marqué pour les sciences physiques et biologiques
  • Esprit d'initiative, sens des responsabilités, de l’organisation
  • Capacité de communiquer efficacement sa pensée au sein d’une équipe de travail
  • Capacité d’adaptation
  • Capacité de décision rapide et éclairée
  • Aptitude à gérer les priorités
  • Compréhension et empathie envers le malade

 

Description des cours (fichier PDF)

 

Lexique des préalables

 

  • TS ou SN 4e : Technico-sciences de la 4e secondaire ou Sciences naturelles de la 4e secondaire
  • STE ou SE 4e : Science et technologie de l'environnement de la 4e secondaire ou Science et environnement de la 4e secondaire
  • Chimie 5e : Chimie de la 5e secondaire