Portail Rosemont
Travailler à Rosemont 
Milieu de développement humain 
Possibilités de perfectionnement 
Plusieurs services sous un même toit 
Conciliation travail et famille 
De nombreux avantages sociaux sécurisants 
Écocitoyenneté : valeur partagée 
Postes de cadre, professionnel et soutien 
Postes d'enseignant 
Devenir stagiaire au Collège 
Candidatures spontanées 
Alerte-emploi 
Mise à jour de votre dossier 
Recruteurs externes 
Étudiants et diplômés en recherche d'emploi 
Embaucher un étudiant 
Accueillir un stagiaire 

De nombreux avantages sociaux sécurisants



Benoît Richard, conseiller pédagogique
Des régimes d’assurance pour une plus grande tranquillité

 

Un régime de retraite profitable

 

Les vacances : des moments pour soi

 

Des journées de congé pour maladie ainsi que des congés fériés

 

Des salaires qui respectent les ententes établies

 

Des congés pour les nouveaux parents

 

D’autres congés à ne pas négliger 

 

 

 

Des régimes d’assurance pour une plus grande tranquillité

 

Le Collège offre un régime d’assurance collective avantageux, qu’il finance en partie. Les membres du personnel peuvent choisir le régime qui leur convient.

 

Des prestations d’assurance salaire sont aussi offertes au personnel absent pour invalidité, et ce, jusqu’à concurrence de 104 semaines d’invalidité. Ce régime est entièrement financé par le Collège.

 

Un régime de retraite profitable

 

Les employés et les employées du Collège de Rosemont participent à un régime de retraite à prestation déterminée des plus profitables. Selon le poste occupé, l’employée ou l’employé est inscrit au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) ou au Régime de retraite du personnel d'encadrement (RRPE).

 

Les vacances : des moments pour soi

 

Les membres du personnel enseignant qui travaillent à temps complet bénéficient de deux mois de vacances payées par année.

 

Les autres membres du personnel qui travaillent à temps complet ont droit, après une année de service, à quatre semaines de vacances rémunérées par année. Le nombre de semaines accordées augmente ensuite, selon l’ancienneté.

 

Des journées de congé pour maladie ainsi que des congés fériés

 

Chaque année, sept jours de congé pour maladie sont accordés aux employées et aux employés embauchés à temps complet. Les congés non utilisés peuvent être rémunérés ou convertis en jours de vacances à la fin de l’année.

 

Les membres du personnel bénéficient également de congés fériés. Selon le poste occupé, le nombre de journées varie de 7 à 13 jours par année.

 

Des salaires qui respectent les ententes établies

 

Au Collège de Rosemont, tout en reconnaissant la diplomation et l’expérience professionnelle, les salaires sont établis selon les taux et les échelles de traitement déterminés par les conventions collectives. Pour plus d’information sur le fonctionnement des conventions collectives, il est possible de visiter le site officiel du Comité patronal de négociation des collèges (CPNC)

 

Des congés pour les nouveaux parents

 

Les futures mamans enceintes bénéficient d’un congé de maternité de 21 semaines. Au cours de cette période, elles reçoivent des prestations équivalant à 93 % de leur salaire (ce qui inclut les prestations versées par le programme du Régime québécois d’assurance parentale). De plus, tout congé de maternité peut être suivi d’un congé parental sans traitement, d’une durée maximale de deux ans. 

 

Des congés de paternité et d’adoption sont également accordés. D’une durée de cinq semaines, ces congés permettent aux nouveaux parents d’obtenir des prestations équivalant à 100 % de leur salaire (ce qui comprend les prestations versées par le programme du Régime québécois d’assurance parentale). Tout comme les congés de maternité, ces congés peuvent être suivis d’un congé parental sans traitement, d’une durée maximale de deux ans.

 

D’autres congés à ne pas négliger

 

Les membres du personnel ont droit à une vaste gamme de congés annuels. Par exemple, ils bénéficient de congés sociaux payés, de congés à traitement différé et de congés sans solde, s’ils le désirent.