Le volet communautaire de la TOHU

 




C’est pour comprendre l’effet des initiatives de son volet communautaire sur les individus et les groupes du quartier Saint-Michel et pour maintenir l’intérêt de sa démarche que la TOHU s’est associé au CÉRSÉ dans ce projet de recherche-action. À la suite de cette étude, la TOHU sera en mesure de connaître précisément quels sont les facteurs de risques et les facteurs de robustesse sur lesquels elle agit par rapport aux problématiques sociales sur lesquelles elle intervient, et ainsi, de sélectionner ses projets en fonction de leur capacité d’innover. À terme, cette étude aidera donc la TOHU à relever le défi de développer des projets innovants pour maintenir l’intérêt de sa démarche en connaissant mieux la manière dont se réalise le processus d’émergence du pouvoir d’agir.


C’est par le croisement d’une analyse de contenu, de visites de la TOHU, d’entrevues de groupe et d’entrevues individuelles qu’a été mené à bien ce projet en utilisant le cadre conceptuel de la psychologie communautaire.


La méthodologie utilisée dans le cadre de ce projet pourrait être utile pour toute organisation qui cherche à induire des effets sur les collectivités par des initiatives de nature communautaire.



Chercheuse principale :

Valérie Demers


Professeure-chercheuse :

Catherine Charneau-Simard


Organisme subventionnaire :

Collège de Rosemont


Demandeur :

La TOHU


Partenaire :

Vivre Saint-Michel en Santé