Le Collège vu par… Sabrina

Sabrina est étudiante dans le programme de Soins infirmiers. Le Collège de Rosemont l’a rencontrée afin de discuter de son expérience collégiale.

Cheminement scolaire

Qu’est-ce qui t’a amené à vouloir venir étudier ici en Soins infirmiers au Collège de Rosemont ?

En fait, j’ai décidé de venir étudier au Collège de Rosemont en Soins infirmiers parce que j’avais ce besoin d’aider les autres, j’aime beaucoup le contact avec les humains. Je me suis dit que les soins infirmiers étaient faits pour moi et que c’était ma façon de venir aider les gens.

Pourquoi avoir choisi spécifiquement le Collège de Rosemont ?

J’ai choisi le Collège de Rosemont parce que c’était proche de chez moi, donc c’est un facteur important quand on ne veut pas perdre de temps dans les déplacements. Aussi, on était la première cohorte, donc c’était la première fois que le cégep ouvrait en soins infirmiers. Je voyais là un défi à relever ! Puisqu’on est les premiers, il y a des ajustements à faire parce que rien ne peut être parfait dès le début, mais ça a contribué à ma décision.

L’ambiance à Rosemont

Comment décrirais-tu l’ambiance au Collège de Rosemont ?

Le Collège est un petit Collège, il n’y a pas beaucoup d’étudiants, ce qui fait en sorte qu’on a une ambiance amicale : on connait beaucoup de gens, on croise nos amis dans les corridors même si on n’étudie pas avec eux. C’est une ambiance relaxe, c’est le fun. On est bien au Collège.

Le programme de soins infirmiers

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le programme de soins infirmiers ?

Je dirais que ce qui me plait le plus dans le programme, c’est que les enseignants sont disponibles pour nous aider. Ils ont à cœur notre réussite et je crois que c’est quelque chose d’important, surtout quand on est dans une technique.

Y a-t-il des enseignants qui ont particulièrement marqué ton passage dans le programme ?

Oui, en fait, étant donné qu’on était la première cohorte, on a commencé avec trois enseignantes ! C’est sûr que ces trois enseignantes nous ont marqués parce qu’elles ont commencé avec nous et elles sont encore avec nous aujourd’hui, donc un lien spécial s’est développé avec eux.

Comment décrirais-tu la relation entre les enseignants et les étudiants ?

C’est une belle relation entre les étudiants et les enseignants étant donné qu’il n’y a pas beaucoup d’enseignants. Ils vont toujours être là pour nous aider, ils sont toujours dans leurs bureaux pour répondre à nos questions. C’est une relation de confiance que l’on a avec eux, peu importe le problème, on peut toujours aller se confier. Je crois que c’est important avec les tâches qu’on a !

Pourrais-tu nous parler d’activités ou de types d’apprentissages que tu as aimés dans le cadre de cours de ton programme ?

On a des simulations et je trouve que ça aide beaucoup à notre apprentissage parce que ça nous met dans le milieu. On peut voir comment on réagirait en situation de stress parce qu’on ne sait jamais les situations de simulation d’avance et on agit selon ce qu’on pense que l’on doit faire. Ça nous permet vraiment de voir comment on agirait si la situation se produisait en milieu hospitalier. Ça nous permet d’ajuster aussi si une intervention est moins bonne qu’une autre et d’apprendre énormément.

Qu’as-tu le mieux aimé de ton programme Soins infirmiers ?

J’aime apprendre sur la personne et pouvoir aider mes proches avec mes connaissances de la santé. Je connais plus les maladies et les gens me demandent des conseils. Puisque mes professeurs sont des infirmiers, ils m’ont aussi aidé à diagnostiquer mes proches.

Quels cours ou apprentissage as-tu particulièrement aimés ?

J’ai aimé le cours Méthode de soins, car c’est de la pratique. C’est dans ce cours où tu apprends à faire des pansements, des sondes et d’autres soins. On apprend aussi les différents codes utilisés dans les hôpitaux. Je comprends maintenant mieux le langage utilisé en soins et j’aime avoir ces connaissances.

Passage du secondaire au cégep

Quelle est la différence entre ton expérience au Collège et au secondaire ?

L’ambiance et les étudiants qui sont plus matures sont une différence. Au secondaire, quand j’avais du temps libre je parlais avec mes amies et maintenant, quand j’ai du temps j’étudie et je fais mes travaux scolaires. Je suis moi-même plus mature. Les professeurs sont très différents de ceux du secondaire. Ils t’incitent à développer ta débrouillardise et tu es plus laissé à toi-même.

As-tu trouvé difficile le passage du secondaire au cégep ?

Oui, car il y a des choses que je n’avais jamais vues au secondaire. Par exemple, le cours de Biologie est plus complexe et je me demandais comment j’allais faire pour apprendre ça. Finalement, c’est faisable.

Vie étudiante

Pourrais-tu nous parler de ton implication dans des activités de la vie culturelle ou sportive au Collège ?

J’ai fait partie de la troupe de danse Gravité Danse. Ça permet après l’école de lâcher son fou un petit peu et de se détresser ! J’ai décidé d’arrêter parce que ça faisait beaucoup avec les études, mais si ça n’avait été que de moi, j’aurais continué dans la troupe de danse !

La suite après le Collège

Quelle profession te vois-tu exercer dans 5 ans ?

J’aimerais ça être infirmière ! Après les trois ans de DEC, j’aimerais ne pas avoir étudié pour rien ! J’aime beaucoup ça et je pense que j’ai trouvé ma voie, donc je pense être infirmière dans cinq ans.

Je vais terminer mon DEC dans un an, ensuite j’aimerais aller à l’université et faire un BAC, travailler en tant qu’infirmière et en temps et lieu, évaluer la possibilité de faire une maitrise !

Mot de la fin

Que retiens-tu de ton passage au Cégep ?

Je dirais que ce serait la vie au Collège. Il y a beaucoup d’activités, beaucoup d’ambiance, l’été il y a toujours quelque chose qui se passe ! C’est le fun avec la cour intérieure, on peut aller s’assoir, étudier avec des amis. L’ambiance n’est pas toujours trop sérieuse, quand on a besoin de se détendre entre les cours, on peut toujours le faire.

Si tu pouvais donner un seul conseil à une personne qui commence le Cégep en Soins infirmiers, que lui dirais-tu ?

Si elle rentre en technique, je lui dirais de s’assurer que son choix est clair et qu’elle va aimer ça. C’est plate de perdre du temps en étudiant quelque chose que l’on n’aime pas. Je dirais de s’assurer que leur choix est bien fait.


Programme en lien avec l’article

180.A0

Soins infirmiers

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi