Le Collège vu par… Laurence

Laurence est étudiante dans le programme Sciences humaines, profil à la carte avec mathématiques. Le Collège de Rosemont l’a rencontrée afin de discuter de son expérience collégiale. 

Cheminement scolaire 

Qu’est-ce qui t’a amené à choisir le programme de Sciences humaines profil À la carte au Collège de Rosemont?

Je cherchais un programme avec mathématiques parce que je voudrais être professeure de maths. J’adore les mathématiques et l’algèbre, ça me relaxe. J’ai beaucoup de satisfaction à me casser la tête pour arriver à résoudre des exercices!

Pourquoi dirais-tu que tu es intéressée par l’enseignement?

J’aime bien pouvoir donner tes connaissances aux autres. Juste aider, je trouve que c’est le fun et j’adore voir les autres se développer. Je donne des cours privés à des enfants au primaire et je trouve ça magique. De voir qu’ils comprennent, de voir leur visage quand ça débloque, c’est gratifiant. J’ai envie de devenir professeure de maths pour pouvoir aider et voir ce résultat dans les yeux des élèves! 

Aurais-tu une préférence pour l’enseignement au primaire? Au secondaire? Au cégep?

J’aime les enfants plus jeunes, mais j’aime les mathématiques dures, donc je pense que je vais aller vers les cours de maths au secondaire.  

Pourquoi as-tu choisi de venir étudier au Collège de Rosemont?

Au début, je ne voulais pas venir ici; je voulais aller au Vieux Montréal. Mais finalement, j’ai choisi de venir étudier au Collège de Rosemont pour le centre d’aide pour les troubles en apprentissage (le SAS). C’est juste ça que j’ai visité et puis je suis tombée en amour avec le cégep. C’est à côté de chez moi, je trouvais que l’ambiance était bien. Parce que c’est un petit cégep, tout le monde peut se connaitre, on va souvent être avec les mêmes élèves d’une session à l’autre. C’est pour ça que je suis venue ici et je suis vraiment contente.  

Le service d’adaptation scolaire (SAS) 

Parle-nous un petit peu de ton expérience avec le SAS. Qu’est-ce que tu as particulièrement aimé des services que tu as reçus?

Le SAS, c’est juste parfait. Tu y vas, tu te sens juste bien. Ils t’accueillent, ils te sourient, ils connaissent ton nom…si tu ne souris pas, ils savent qu’il y a quelque chose qui cloche, ils vont trouver la façon de te redonner le moral. Tu peux voir quelqu’un n’importe quand. Tu te sens juste bien, tu es heureuse et tu n’as pas de stress.  

Tout le monde est pareil dans cet endroit-là : tu n’as pas besoin de te cacher quand tu as un problème. Tu peux demander à n’importe qui, tout le monde s’entraide, on fait nos devoirs ensemble, on a des locaux pour faire nos examens et nos devoirs. C’est comme une petite famille qui est là et qui est bien : on ne se juge pas, on se sent bien et c’est vraiment pour ça que j’ai choisi le Collège de Rosemont parce que c’était important pour moi. 

Comment décrirais-tu les installations au SAS?

Elles sont bien! Elles sont modernes, elles sont faites pour nous. Par exemple, si on ne veut pas faire un examen assis, il y a des bureaux pour faire les examens debout. Il y en a d’autres sur des vélos aussi. Chaque élève avec ses difficultés, qu’il veuille être assis ou pas assis, il peut bouger… Tout peut se faire.  

Dans mon cas, j’ai besoin de toujours avoir un ordinateur. Je vais toujours être assise à un ordinateur et ils vont essayer de toujours m’affecter au même ordinateur parce que c’est ce que j’ai demandé. Chaque élève est différent, mais le personnel sait nos besoins et ils sont juste parfaits, à notre écoute. C’est tout ce qu’on demande! 

Le programme en Sciences humaines – Profil à la carte avec mathématiques 

Parle-moi un peu de ton programme. Qu’est-ce que tu aimes le plus du programme Sciences humaines, profil À la carte?

J’ai adoré le cours d’économie. J’avais eu un cours au secondaire et j’avais adoré ça, je trouvais que c’était le cours dans lequel on apprenait le plus de choses qui allaient être utiles dans notre vie. J’ai adoré en avoir un autre au cégep, je pense que si je pouvais en prendre un chaque session, je le ferais! 

Y a-t-il des enseignants qui ont particulièrement marqué ton passage?

La professeure d’économie, Diane, le professeur de psychologie Xavier et mon professeur de français. C’était mon premier cours de français au cégep et c’est vraiment ma phobie à cause de ma dyslexie / dysorthographie, mais le professeur m’a donné plein de structures, je les ai suivies, il m’a beaucoup encouragée et soutenue. Les professeurs sont vraiment bons pour écouter les élèves avec des troubles d’apprentissages et je les remercie beaucoup.     

Comment qualifierais-tu l’approche pédagogique des professeurs au Collège de Rosemont?

Ils sont souriants et à l’écoute, ce ne sont pas tous les professeurs, mais la majorité est souriante et à l’écoute, ils trouvent des compromis pour le temps supplémentaire, pour déplacer mes examens. Je peux aller faire valider trois millions de fois mes feuilles d’études et on va les corriger ensemble… Je vais poser trois millions de fois les mêmes questions, mais quand ça me rentre dans la tête, ils le voient dans mes yeux et je les remercie. C’est ce qui fait que je suis bien ici et que je suis heureuse. Quand je les croise dans le corridor, je les remercie. Ce sont vraiment de bonnes personnes.  

Si j’avais à refaire le même parcours, je reviendrais à Rosemont. C’est parfait et je ne veux plus changer de cégep.  

En dehors de ton programme, as-tu eu la chance de t’impliquer dans d’autres activités au Collège?

Je me suis impliquée pour le Collège de Rosemont afin de représenter le SAS. Sinon, pas vraiment à cause du nombre d’heures additionnelles que je dois mettre sur mes études et mes devoirs.   

Conciliation travail-études 

Occupes-tu un emploi parallèlement à tes études? Si oui, comment fais-tu pour concilier à la fois le travail et les études?

Je travaille un peu, je garde beaucoup d’enfants et l’été, je me suis ouvert mon propre camp de jour, comme travailleur autonome.  

Pour gérer mes priorités, je me fais un horaire. Comme c’est du gardiennage, les parents sont flexibles, ils savent que la dernière semaine de la session, je ne pourrai pas garder. Dépendamment de mon horaire, je ne garderai pas jusqu’à 3 h le matin si je commence l’école à 8 h. Les parents me laissent faire mes devoirs chez eux. Sinon, je fais mes devoirs entre mes cours pour être plus libre le soir, donc ça va bien.  

Mot de la fin 

Qu’est-ce qui a le plus marqué ton passage au Collège de Rosemont?

Le SAS, parce que je me sens bien là. Je suis vendue au centre d’aide au Collège de Rosemont, je suis heureuse, je suis calme, je me sens à l’aide, je peux être moi-même, on a toutes les ressources, tout le monde est souriant… c’est parfait! 

Si tu pouvais donner un conseil à une personne qui commencerait le cégep l’année prochaine en sciences humaines profil À la carte, qu’est-ce que tu lui dirais?

Je lui dirais de ne pas prendre de retard dans les devoirs de mathématiques, parce qu’il y en a beaucoup et il faut vraiment être organisé. Si tu es organisé, tu ne rusheras pas et tu vas être capable de tenir toute ta session. Par contre, si tu es mal organisé et que tu prends du retard dans tes devoirs et tes travaux, là rendu à la fin tu vas être étouffé et tu vas te demander comment tu pourras t’en sortir. Juste de bien t’organiser et faire tes devoirs aux bons moments, c’est la clé.  


Programme en lien avec l’article

300.M1 PR1

Sciences humaines – Profil À la carte avec mathématiques

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi