Le Colloque sur les violences basées sur l’honneur: un véritable succès!

Collège Rosemont - Interculturel

Grâce à l’initiative de la Table intercollégiale en intervention interculturelle, plus de 600 personnes se sont rencontrées au Collège de Rosemont les 17 et 18 avril derniers, où une vingtaine de conférences, ateliers, un documentaire et plusieurs kiosques d’informations ont été présentés.

Le sujet des violences basées sur l’honneur a suscité un réel intérêt auprès des acteurs du milieu de l’éducation. Pour une 4e fois depuis 2016, le Collège de Rosemont recevait les acteurs de différents cégeps, commissions scolaires, CIUSSS, universités et milieux communautaires, afin d’améliorer la compréhension commune des enjeux et des problématiques associés aux relations interculturelles et d’ainsi adapter leurs pratiques.

Voici quelques-uns des sujets qui ont été abordés selon le point de vue de nombreux experts:

  • Les situations de violence basée sur l’honneur
  • Les mutilations génitales
  • La diversité sexuelle dans le contexte de violence liée à l’honneur
  • Les outils d’intervention
  • Les mariages forcés
  • La prévention

«Le taux de participation au Colloque a largement dépassé nos attentes. Cela démontre l’importance de la discussion au sujet des phénomènes liés à l’immigration et aux relations interculturelles, de développer une compréhension commune des sujets discutés, d’aborder les problématiques sous différents angles, de trouver des solutions et de partager des outils. Les participants ont apprécié la qualité des présentations et ont salué la participation de plusieurs enseignants du Collège ainsi que l’initiative de permettre aux cégépiens d’émettre leur point de vue et témoignages dans le cadre du Colloque.»

– Habib El-Hage, intervenant social en relations interculturelles au Collège de Rosemont

Le Collège de Rosemont remercie les intervenants des nombreux cégeps qui ont accepté de participer à l’animation ainsi que toutes les personnes qui ont contribué au succès de l’évènement!

Vous aimerez aussi