Le Collège vu par… Jonathan

Jonathan est étudiant de 2e année dans le programme Techniques de l’informatique. Le Collège de Rosemont l’a rencontré afin de discuter de son expérience collégiale.

Cheminement scolaire

Parle-moi un peu de tes intérêts professionnels avant de t’inscrire au Cégep ?

L’informatique c’est ma passion depuis que je suis petit. Plus jeune, j’avais démonté l’ordinateur de ma mère et elle n’était pas contente. Je lui avais donc remonté et il était fonctionnel, mais pas pour longtemps. J’ai toujours aimé toucher à tous ces appareils.

Pourquoi as-tu choisi de venir étudier au Collège de Rosemont ?

Dans le fond, j’ai choisi le Collège de Rosemont parce que j’ai fait un DEP en informatique et la passerelle m’a permis de continuer dans ce cégep. J’ai entendu dire par beaucoup de mes enseignants de mon DEP que le Collège de Rosemont était LE cégep pour l’informatique en réseautique. C’est donc ce qui a déterminé mon choix.

L’ambiance à Rosemont

Comment décrirais-tu l’ambiance qui existe au Collège de Rosemont ?

La relation entre les professeurs et les étudiants est vraiment le fun. Présentement, c’est le même prof qui m’enseigne dans mes deux cours de réseaux et c’est lui qui m’a aidé à me rendre dans les olympiades. Notre relation est amicale même si c’est un prof. On se niaise et on apprend tout en s’amusant. Pour moi, les profs qui sont gentils avec les étudiants c’est vraiment l’essentiel.

Compétitions collégiales

Est-ce que tu as déjà participé à des activités extra programme ?

J’ai participé à l’activité de Compétence Québec. C’est des olympiades avec 38 métiers comme toitures, briqueteurs et réseaux informatiques pour lequel j’ai participé. J’ai été choisi pour représenter le Collège de Rosemont contre tous les cégeps au Québec. Je suis arrivé en deuxième position, donc la médaille d’argent, avec 30 points sur mille de différences avec la première position. Étant donné que le candidat est trop vieux pour participer aux olympiades canadiennes et mondiales, c’est la médaille d’argent qui va y aller. Donc, dans un mois, je vais à Edmonton pour représenter le Québec. C’est vraiment une grande expérience et j’ai beaucoup aimé ça. Je n’avais pas envie que ça s’arrête et je me suis poussé à fond.

Peux-tu m’expliquer quelles étaient tes tâches durant la compétition et en quoi ça consistait ?

Mes tâches étaient divisées en quatre durant deux jours. La première journée en matinée, il fallait installer un serveur sous Windows et créer un poste client dans le principe d’une entreprise. En après-midi, il fallait également installer un serveur, mais en version Linux. C’est un peu plus compliqué, car c’est moins amical comme système. C’était la partie difficile. La deuxième journée, il fallait que nous dépannions des problèmes qui avaient été créés. En après-midi, c’était Cisco, c’est-à-dire tout ce qui touche à la réseautique. C’est cette matière que je préfère : les routeurs, les commutateurs, reproduire le schéma d’une compagnie virtuellement.

Le programme Techniques de l’informatique – profil Réseautique : sécurité et virtualisation

Est-ce qu’il y a des cours ou des enseignants que tu as particulièrement aimés dans ton programme ?

Les cours que j’ai préférés, c’est tout ce qui est plus axé sur la réseautique. Tout ce qui est en relation avec Cisco et les protocoles de routage, c’est ce que j’aime le plus dans le parcours. C’est ma passion et c’est ce que je veux faire plus tard.

Vie étudiante

As-tu développé de la camaraderie avec d’autres étudiants au Collège ?

J’ai fait le parcours de continuité DEP-DEC, donc c’est en partie la même cohorte qui m’a suivie. J’ai encore beaucoup d’amis qui viennent du DEP. J’ai rencontré certains collègues de classe en arrivant ici, mais la plupart de mes camarades proviennent du DEP.

Conciliation travail-études

Comment fais-tu pour concilier le travail et les études ?

Pour gérer mon temps au cégep, j’ai décidé de réduire mes cours. Durant la première session, j’avais tous les cours à temps plein et c’était vraiment difficile. Actuellement, j’ai cinq cours et je travaille seulement la fin de semaine à partir de ma maison. C’est un avantage pour moi, car même si j’habite loin, cinq cours c’est plus relaxe. C’est beaucoup de contenu, mais ça se gère bien. Ça ne me dérange pas de faire mon DEC en un an de plus, car je vais mieux le finir que si je le faisais avec six ou huit cours pas session.

Après le Collège

Quels sont tes plans après l’obtention de ton diplôme ?

J’ai pensé faire un bac à l’ÉTS, mais ce n’est pas encore certain. Pour le moment, j’ai toujours voulu me lancer une entreprise. Je ne sais donc pas si je vais faire un bac puis un AEC en lancement d’entreprise ou tout de suite lancer mon entreprise. Car je suis certain que je veux lancer mon entreprise en réseautage.

Mot de la fin

Que retiens-tu de ton passage au Cégep ?

J’aime vraiment la relation avec les profs et mes cours de réseautique. La complicité et la confiance entre les étudiants et les profs font une grosse différence dans l’humeur et la motivation. Les cours de la formation générale sont un peu plus difficiles, mais ma motivation est les cours de mon programme.

Si tu pouvais donner un seul conseil à une personne qui commence le Cégep, que lui dirais-tu ?

Ça peut paraitre bizarre ce que je vais dire, mais attends-toi à pire côté difficulté. Mon désavantage a été que j’ai pris le programme à la légère en me disant que ça serait facile. Lors de ma première session, je me suis donc fait ramasser. En t’attendant au pire, tu vas mieux t’organiser et voir si tu as besoin de réduire tes cours.


Programme en lien avec l’article

420.B0 PR1

Techniques de l’informatique – Profil Réseautique : sécurité et virtualisation

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi