Le Collège vu par… Samanta

Samanta est étudiante en 1ère année dans le programme Techniques de bureautique, microédition et hypermédia. Le Collège de Rosemont l’a rencontrée afin de discuter de son expérience collégiale.

Cheminement scolaire

Qu’est-ce qui t’a amenée à choisir le programme Techniques de bureautique, microédition et hypermédia au Collège de Rosemont ?

Avant de m’inscrire, j’étais dans un autre programme dans un autre Collège. J’ai fait une rétrospective de ce que je voulais vraiment dans la vie, et je me suis rendu compte que ce que je voulais vraiment, c’était d’assister quelqu’un dans ce qu’il fait. En faisant une petite recherche, j’ai découvert qu’il me fallait une technique en bureautique pour faire ça.

Pourquoi as-tu choisi de venir étudier spécifiquement au Collège de Rosemont ?

Ça m’a pris du temps à finaliser mon choix et à opter pour le Collège de Rosemont. Il y a deux cégeps qui offraient la technique en bureautique et j’ai décidé de faire l’activité Élève d’un jour autant ici que là-bas pour faire un bon choix bien réfléchi.

Dans le cours que j’ai suivi dans l’activité Élève d’un jour, la professeure était vraiment énergique, dynamique et passionnée par ce qu’elle faisait. Sur le coup, cela m’avait frappée, parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas eu de prof aussi vivant. Alors je me suis dit que j’aimerais vraiment avoir une professeure comme elle! En plus, elle m’a recommandée à une étudiante de son cours. Après le cours, on a parlé de la technique, des perspectives que j’avais… On est devenues amies! Encore aujourd’hui, on se voit tous les jours et on se parle quotidiennement. Ma participation à l’activité Élève d’un jour m’a fait un peu pencher vers Rosemont parce que j’avais une connexion et je n’étais même pas encore là!

Aussi, ce qui a fait en sorte que j’ai choisi le Collège de Rosemont, c’était les multiples volets qu’il y avait dans le programme. Il n’y avait pas juste de la bureautique, mais également de la microédition et de l’hypermédia. Je me suis rendu compte que ça allait me permettre d’exploiter mon côté artistique.

L’ambiance à Rosemont

Comment décrirais-tu l’ambiance qui existe au Collège de Rosemont ?

Dans l’ensemble, je dirais que c’est chaleureux! Il y a tout le temps des gens un peu partout en train de rire et de sourire. Sinon, je pourrais également me prononcer pour les gens que je croise au quotidien dans la technique. Je dirais qu’on est vraiment soudés dans un sens. On est tout le temps en train de se parler. C’est difficile de faire la distinction entre les étudiants de 2e et de 3e année, parce qu’on est toujours ensemble, en train de se parler et de se donner des conseils. J’aime vraiment ça!

Le programme Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia

Qu’est-ce que tu aimes le plus de ton programme ?

Ce que je préfère de mon programme, ce sont les gens, autant les professeurs que les étudiants que je côtoie. Même s’il y a certaines personnes à qui je ne parle pas tant que ça, je sais que, si j’ai besoin d’aide, je vais pouvoir consulter ces personnes-là. J’aime beaucoup que tout le monde soit aussi facile d’approche. C’est quelque chose qui compte beaucoup pour moi, étant donné que je suis une personne qui est assez timide dans un nouvel environnement.

Pourrais-tu me décrire un peu tes cours et les enseignants qui te donnent ces cours ?

Autant pour les cours que les enseignants, je dirais que c’est exigeant. Les profs sont exigeants dans leurs critères pour les projets, les cours sont exigeants en termes de minutie et de charge de travail. Mais, ce n’est pas négatif pour autant! C’est quelque chose que je trouve très positif, parce que ça me permet d’exploiter tout le potentiel que je peux avoir en moi.

Et pourrais-tu nous parler un peu des types d’apprentissages que tu as suivis dans ton programme ?

La manière dont les professeurs nous présentent la matière est une alternance entre la théorie et la pratique. Il y a une partie où ils nous montrent la théorie avec des exemples. Ensuite, ils nous donnent des exercices. Quand on arrive au milieu et à la fin de la session, on applique ce qu’on a vu dans les projets. Au début de la technique, ce sont des projets qu’on fait en classe qui peuvent être exposés à l’école, mais à la fin, on fait affaire avec de vrais clients dans des circonstances professionnelles.

En ce qui concerne les projets, je dirais qu’ils sont autant du côté individuel qu’en équipe. Par exemple, la session passée, on a été jumelés à un cours de cinéma pour pouvoir faire les affiches des cours-métrages que les étudiants avaient réalisés. C’est une évaluation finale, donc techniquement, c’est individuel. Mais tout le cheminement, la partie où l’on amasse l’information pour faire l’affiche, la manière d’interpréter les demandes : c’était tout en équipe. Par contre, au final, on remettait chacun individuellement quelque chose de différent.

Y a-t-il des enseignants ou des cours qui ont marqué ton passage à Rosemont ?

J’aurais de la difficulté à faire un choix! J’ai deux profs que je vois très souvent qui m’ont marquée. Cette session, j’ai une professeure que je vois dans trois cours, donc quatre fois par semaine! Elle a été marquante par sa constance d’enseignement. Ce que je veux dire, c’est que, durant toute la session, elle s’est arrangée pour avoir le même entrain dans chacun de ses cours, quatre jours sur cinq! C’était assez impressionnant. 

J’ai une autre professeure qui me marque par sa passion. Entre autres, dans le cours de mise en page, la matière est parfois très lourde. Malgré ça, elle a réussi à rendre ça intéressant et je trouve ça marquant à quel point elle peut rendre les choses simples!

Vie étudiante

Pourrais-tu nous parler de ton implication dans des activités parascolaires au Collège de Rosemont ?

Cette session, j’ai réussi à m’inscrire à une activité, le jiu-jitsu brésilien, j’ai trouvé ça vraiment intéressant! Il y a d’autres activités qui m’intéressent, mais ça ne concorde pas toujours avec mon horaire. Étant donné que je suis en cheminement accéléré, je n’ai pas beaucoup de temps!

Qu’est-ce que tu aimes le plus au Collège de Rosemont depuis ton arrivée ?

Ce que j’aime le plus, ce sont les gens. C’est mon troisième cégep dans mon parcours collégial. De tous les cégeps, c’est celui où j’ai eu le plus d’affinités avec les gens et le plus de capacité à maintenir un vrai lien humain avec les gens qui m’entourent, peu importe où ils sont.

Après le Collège

Quelle profession te vois-tu exercer dans 5 ans ?

Dans cinq ans, je m’étais fixé comme but d’être quelque part au gouvernement dans le milieu judiciaire. En ce moment, je travaille à temps partiel à la Régie du Logement. Je sais que je ne vais pas y rester, mais tout le côté judiciaire de la chose m’intéresse vraiment, à un point que j’aimerais vraiment travailler avec un avocat, un juge… Peu importe les portes qui vont s’ouvrir pour moi, je vais les prendre!

Mot de la fin

Que retiens-tu de ta première année au Collège de Rosemont?

Ce que je retiens, c’est que, pour la première fois depuis longtemps, je me sens à ma place! Dans ce que je fais, dans le lieu où je vis, dans ce que j’étudie… J’ai cherché longtemps et je suis enfin dans mon élément.

Si tu pouvais donner un seul conseil à une personne qui commence le Cégep, que lui dirais-tu ?

Un conseil que je pourrais donner à quelqu’un qui commence le programme à la session prochaine, ce serait d’être préparé. Il y a tellement de choses qui se passent et ça se passe rapidement! Il y a un vieux proverbe qui dit : « tout vient à point à qui sait attendre ». Il faut laisser les choses prendre place et faire son propre chemin. Une personne peut prendre deux ans pour réaliser ce qu’elle veut vraiment faire, une autre peut le faire en six mois… Ça n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est le chemin que tu fais pour réussir à te découvrir vraiment.


Programme en lien avec l’article

412.AB

Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes-Ouvertes Portes-Ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi