Vert jusque sur les toits!

Saviez-vous que 10 000 pieds carrés de toiture végétale peuvent être contemplés à partir de la bibliothèque du Collège de Rosemont? Le toit vert est composé de diverses plantes alpines qui agissent comme un filtre en retenant les poussières urbaines. Son installation en 2007 a donné le coup d’envoi d’un important virage écologique au Collège puisque dorénavant, chaque toiture traditionnelle qui doit être remplacée est transformée en toiture verte ou blanche!

Un toit vert, à quoi ça sert?

La toiture végétale du Collège de Rosemont se compare à la toundra du Nord du Québec. Sa composition, qui ne demande aucun entretien, laisse peu de place aux mauvaises herbes et agit comme un bassin de rétention des eaux de pluie. Ainsi, moins d’eaux usées sont déversées dans les égouts de la Ville et celles qui les rejoignent sont plus propres, car elles ont été filtrées par les végétaux de la toiture.

Le toit vert participe également à la réduction des ilots de chaleur : sous un toit végétal (ou un toit blanc), la chaleur est diminuée de près de 40 %! En période de canicule, une toiture végétale agit comme catalyseur urbain et améliore la qualité de l’air. Des chiffres révèlent que la chaleur est réduite de près de 60 % sous les toits verts lorsqu’il fait extrêmement chaud, comparativement à une toiture grise traditionnelle.

Véritables purificateurs d’air, les végétaux absorbent du dioxyde de carbone, produisent de l’oxygène, régularisent les mouvements thermiques de l’air et contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre.  Les plantes retiennent aussi les poussières urbaines et le pollen.

Au Collège, 85 % des toitures sont écologiques

Actuellement, 5 % des toitures du Collège sont vertes et plus de 80 % sont blanches, pour un total de 85 % de surfaces écologiques!

Vue aérienne des toitures du Collège en 2019

Qu’en est-il des toits blancs?

Les bénéfices des toitures blanches sont tout aussi intéressants. La couleur blanche réfléchit les rayons du soleil et permet d’abaisser de plusieurs degrés la température intérieure du Collège. Résultat : un Collège plus confortable et un milieu urbain comprenant moins d’ilots de chaleur!

En savoir plus sur les initiatives du Collège en matière de développement durable

Vous aimerez aussi