Portail Rosemont
Journée d'accueil des nouveaux admis: un franc succès 

Google Éducation : enseigner l’histoire à l’ère du 21e siècle



Mélanie Élise Roy, enseignante d’histoire au Collège, participe à un projet pilote visant à intégrer les technologies de l’information et des communications (TIC) dans les cours d’histoire:

 

«Ce projet s’inscrit dans un contexte d’actualisation du programme Sciences humaines. Il est important pour nous de placer les étudiants au centre de leur apprentissage, favoriser le développement d’habiletés communicationnelle et informationnelle, et l’intégration des TIC peut contribuer à y parvenir.»

 

Pourquoi intégrer les TIC dans une discipline comme l’histoire?

 

Les applications et les outils de Google Éducation sont conviviaux et faciles d’utilisation. Ils présentent de nombreux avantages, tant pour les étudiants que pour les enseignants, et facilitent les apprentissages en permettant d’adopter des méthodes pédagogiques actives et interactives.

 

  • Favoriser le développement du profil TIC des étudiants. L’élève apprend à rechercher l’information, à la traiter et à la présenter, à travailler en réseau et à exploiter les TIC de manière efficace et responsable.

 

  • Faciliter, dès la première session, le développement de stratégies d’organisation du travail, de stratégies quant à la prise de notes, de stratégies d’étude et de travail collaboratif.

 

  • Développer l’autonomie dans l’univers numérique.

 

En histoire, Google Éducation est utilisé pour…

 

  • Ses outils de gestion du temps

Les enseignants peuvent planifier des rendez-vous avec leurs élèves et les inscrire dans leur agenda. Ils peuvent également inscrire les dates d’évaluation directement dans l’agenda des élèves.

 

  • Ses possibilités en matière d’organisation du travail

Les élèves créent des dossiers, classent et organisent leurs notes de cours, des textes, des exercices et des travaux.

 

  • Faciliter la prise de notes numériques

Les notes de cours peuvent être facilement partagées en cas d’absence à un cours, par exemple. Il est également possible de créer des cartes mentales et de les partager.

 

  • L’ouverture au travail collaboratif

Il est possible de partager des commentaires et de travailler de manière synchronisée. Les étudiants font équipe, se complètent, s’entraident et évoluent ensemble.

 

Une classe d’apprentissage interactive et modulable

 

Trente-six Chromebooks ont été mis à la disposition des étudiants pour faciliter leur accès à une multitude de ressources numériques, que ce soit des sites Internet éducatifs, des ressources numériques offertes par les maisons d’édition de manuels scolaires, des documentaires, des vidéos ou des images, des bases de données en ligne ou des outils de communication et de partage d’information.

 

Avec l’utilisation des portables Chromebook, la classe est complètement polyvalente! Selon les besoins (travaux en équipes ou individuels) les bureaux sont placés pour optimiser l’efficacité et faciliter l’interactivité.

 

«L’intégration des TIC a changé ma façon d’enseigner. L’élève est maitre de son apprentissage et moi, comme enseignante, je peux l’accompagner autrement. Les outils Google Éducation me permettent de partager des informations reliées aux cours avec mes étudiants. Je peux voir les étudiants qui travaillent sur un projet, entrer dans leur document et interagir simultanément avec eux. J’ai un meilleur regard sur leur cheminement et je constate les effets positifs de cette méthode d’enseignement et d’apprentissage, notamment sur la motivation.» 

 

- Mélanie Élise Roy

 

D’autres programmes et disciplines ont aussi participé au projet pilote en utilisant les outils et les applications Google Éducation. C’est notamment le cas en Histoire et civilisation, dans certains cours de physique et en Techniques de recherche sociale.