Portail Rosemont
Culture 
Gaulois et Gauloises 
Aide à la réussite 
Service d'adaptation scolaire (SAS) 
Aide financière 
Aide pédagogique individuelle 
Centres d'aide 
Aide à l'emploi 
Orientation 
Santé et aide psychosociale 
Capsules santé mentale 
Semaine de prévention du suicide 
Le suicide 
Semaine de sensibilisation aux maladies mentales 
Le stress et les examens 
L’anxiété sociale 
Le Deuil à la suite d’un décès 
L’estime de soi 
La jalousie 
La gestion du stress 
La motivation 
L’insomnie 
Semaine nationale de la santé mentale 
Ressources dans la communauté 
Concours 
Lieux pour étudier ou socialiser 
Association des étudiants et des étudiantes du Collège de Rosemont 
Engagement étudiant 
Semaines thématiques 
Conférences 

Le stress et les examens



Vous reconnaissez-vous?

 

Julie a étudié toute la journée pour se préparer à son examen. Elle voulait commencer la semaine passée, mais pour toutes sortes de bonnes et de mauvaises raisons, elle n’a pu le faire. Elle a relu et mémorisé ses notes de cours. Elle a fait tous les exercices recommandés par le professeur et malgré cela, elle n’arrive pas à s’endormir. Plus les heures passent et plus elle se dit qu’elle ne réussira pas son examen, car elle sera trop fatiguée.

 

Xavier a fait les exercices et les lectures au fur et à mesure que son professeur les lui suggérait. Cependant, il n’est pas allé à la période de révision croyant qu’il maitrisait bien la matière. Pendant de sa révision, le soir précédent son examen, il réalise qu’il ne comprend pas certains concepts qui sont matière à examen. Il se couche un peu découragé. Pendant l’examen, il manifeste beaucoup de signes de nervosité qui le ralentissent.

 

Comprendre le stress relié aux examens

 

Est-il possible de ne ressentir aucun stress pendant un examen? C’est peu probable. Le stress ressenti n’est pas forcement malsain. En effet, le stress peut agir comme un carburant afin de nous rendre plus alertes et performants. Cependant, il y a une limite à ne pas franchir, limite qui, lorsque dépassée, nous amènera à des résultats en dessous de nos capacités. Essayez d’apprendre à vous connaitre et respectez vos limites en vous préparant adéquatement.

 

Le stress aux examens se décline sous différentes formes.

 

Le stress relié au fait d’être évalué

 

Plusieurs ont peur d’être jugés s’ils n’obtiennent pas le résultat désiré ou ce qu’ils croient que l’on attend d’eux. Ils ont l’impression que c’est leur personne qui est évaluée et non leurs connaissances.

Le stress relié au fait d’avoir étudié très intensément, mais à la dernière minute (bourrage de crâne)

 

Cette forme de stress engendre souvent une fatigue, laquelle provoque à son tour des difficultés de concentration. Cette façon d’étudier repose essentiellement sur votre mémoire à court terme qui, elle, est beaucoup plus sensible aux effets du stress.

 

Le stress relié aux questions de l’examen

 

C’est le stress relié à l’imprévisibilité : la personne n’est pas certaine d’avoir étudié ce qui était pertinent.

 

Quelques manifestations du stress avant et pendant les examens 

 

  • Insomnie
  • Difficultés de concentration
  • Confusion
  • Oublis
  • Vision brouillée
  • Noeuds dans l’estomac
  • Souffle court, bouche déshydratée
  • Palpitations, maux de tête

 

Trucs et astuces

 

Avant l’examen

 

  • Planifiez et organisez vos études avec discipline. N’attendez pas à demain pour entreprendre ce que vous vouliez faire aujourd’hui. L’accumulation de retard peut engendrer le stress du bourrage de crâne.
  • Prenez conscience de vos pensées négatives et confrontez-les à la réalité. Est-ce que ma peur d’échouer est réaliste (presque pas étudié, toujours des échecs)? Si j’échoue est-ce qu’il est vrai que je ne pourrai pas continuer à étudier au cégep?
  • Essayez d’anticiper le genre de questions que pourrait poser votre professeur et tentez d’y répondre.
  • Participez aux périodes de révision et n’hésitez pas à demander de l’aide à vos professeurs et à vos collègues, en cas d’incompréhension.
  • Acceptez de n’être pas parfait, parfaite. Certains veulent la meilleure note du groupe ou 100 %, rien de moins. Il est difficile de résister à cette pression.

 

Pendant l’examen

 

  • Si vous éprouvez du stress et craignez d’oublier de la matière, écrivez rapidement un résumé de cette matière à l’arrière de l’une de vos feuilles d’examen.
  • Prenez le temps de lire l’ensemble des questions de l’examen.
  • Répondez d’abord à celles qui vous semblent les plus faciles et qui comptent pour un plus grand pourcentage de la note de l’examen.
  • Si vous ressentez des tensions et une grande nervosité, rappelez-vous un souvenir heureux et visualisez-le. L’effet de détente est souvent instantané.
  • Centrez-vous sur une sensation neutre (par exemple, le contact de vos bras sur le pupitre) plutôt que sur vos réactions d’anxiété.
  • Respirez lentement et profondément.

 

Références

 

 

  • SAMI-Persévérance :
    Entrez sous l’onglet «Démonstration», choisissez le bouton «Gestion de la motivation, des émotions et du stress»; dans l’organigramme, choisissez « Le stress face aux examens ».