Portail Rosemont

Actualités



jeudi, 4 février 2016

Des enseignants et des étudiants de Techniques de recherche sociale animent un atelier en visioconférence à l’IUT de Grenoble!


 

Dans le cadre de la Semaine internationale du programme Statistique et informatique décisionnelle (STID) de l’Institut universitaire de technologie II (IUT) de Grenoble, des enseignants et des étudiants de Techniques de recherche sociale ont présenté une recherche, réalisée au Collège à l’hiver 2015.


Invités par leurs collègues de l’IUT de Grenoble, les professeurs et deux de leurs étudiants, Josée Fauteux-Fournier et Jhasua Daniel Gatica-Chacon, ont présenté les étapes ainsi que les résultats de la recherche qu’ils ont effectuée sur le thème de la désirabilité sociale. L’atelier, offert en visioconférence, a été grandement apprécié, comme en témoigne madame Delphine Chollat-Namy, responsable de l’activité à Grenoble, dans un message transmis aux enseignants rosemontois.


« Nous avons été comblés! Votre présence et votre travail ont été très appréciés. Je pense qu'il était très enrichissant pour nos étudiants de voir le déroulement d'un travail d'enquête, chose qu’ils font plus rarement chez nous, de A à Z comme chez vous. Les étudiants ont été ravis et très curieux de votre intervention… »


Dans le but d’enrichir l’activité proposée, les étudiants de Grenoble ont, eux aussi, rempli le questionnaire qui avait été proposé aux élèves de Rosemont à la session Hiver 2015. Plusieurs surprises ont émergé lorsque les réponses des deux groupes ont été comparées. Par exemple,

 

  • les étudiants québécois considèrent davantage acceptable de tutoyer leurs professeurs que les étudiants français;
  • à l’inverse, les étudiants français estiment un peu plus acceptable de critiquer négativement le travail d’un coéquipier;
  • tant les étudiants français que québécois affirment ne pas mentir sur leurs résultats scolaires dans le but d’être populaire;
  • chose curieuse, les étudiants québécois affirment avoir davantage confiance en eux, mais ils seraient tout de même deux fois plus nombreux à avoir recours à une chirurgie esthétique s’ils en avaient les moyens.


Au Collège de Rosemont, les étudiants de Techniques de recherche sociale mènent chacune des étapes de la recherche. Ils apprennent à organiser la recherche d’information (définition des objectifs de recherche, développement des questionnaires et des guides d’entrevue, description de la population et sélection de l’échantillon), ils recueillent et traitent l’information (recherche documentaire, entrevue, création et gestion des bases de données, analyse des communications, etc.), et communiquent les résultats de la recherche (production de tableaux et de graphiques, rédaction de rapports, élaboration de présentations multimédias et de pages Web, présentation et diffusion des résultats auprès de différents publics).


Le site Internet du Collège de Rosemont, seul cégep autorisé à offrir ce programme, comprend tous les détails sur les cours et la profession. Un excellent article rédigé pour le guide Palmarès des carrières de Septembre éditeur a également été publié dans la section « Avis de recherche » du site Internet Mon emploi, opération 1er mars.
 


Retour