Portail Rosemont

Actualités



jeudi, 25 février 2016

Nouveau partenariat entre la Ville de Montréal et le Collège de Rosemont en Aménagement et urbanisme


 

Les étudiants du programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme pourront bientôt bénéficier des avantages qui émanent de l’entente de partenariat conclue entre le Collège de Rosemont et la Ville de Montréal!

 

En effet, les représentants du Service des ressources humaines de la Ville de Montréal et de la division des permis et inspections des arrondissements, en collaboration avec monsieur Rémi Nadeau, enseignant et responsable du programme ainsi que madame Valérie Bridan, conseillère pédagogique au Collège de Rosemont, ont mis leurs efforts en commun pour permettre une meilleure adéquation entre la formation offerte et les besoins en main-d’œuvre d’inspecteurs du cadre bâti.

 

Pour une meilleure accessibilité aux stages et aux emplois d’inspecteur du cadre bâti à la Ville de Montréal

 

Actuellement, les petites municipalités ont de la difficulté à pourvoir les postes d’inspecteurs municipaux, de techniciens en aménagement du territoire ou encore d’inspecteurs du cadre bâti, mais c’est encore plus vrai dans les grandes villes, où les critères d’accessibilité semblent plus pointus.

 

«Les municipalités comme Montréal ont des particularités qui leur sont propres; on peut penser à leur règlementation, plus complexe et plus élaborée que celle des petites villes, par exemple. Afin de répondre encore plus adéquatement aux besoins des grandes villes, nous avons entrepris la modification de la grille de cours afin d’intégrer des notions concernant les particularités et les règlements de telles municipalités. Les finissants arriveront alors sur le marché du travail encore mieux préparés», ajoute monsieur Nadeau.

 

Pour occuper un emploi d'inspecteur du cadre bâti à la Ville de Montréal, deux ans d'expérience de travail sont requises. Historiquement, les étudiants finissants du DEC TAU ne pouvaient occuper, dès la fin de leurs études, un emploi à la Ville de Montréal. Ainsi, pour assurer le recrutement de ces étudiants, le Service des ressources humaines de la Ville de Montréal (le SRH) a crée un statut d’apprenti-inspecteur du cadre bâti qui ne requiert pas d'expérience de travail. Pendant deux ans, ces apprentis pourront se développer au sein de la réalité montréalaise et par la suite accéder, s'ils répondent aux exigences, à un emploi d'inspecteur du cadre bâti.

 

De plus, la Ville fera la promotion, auprès de ses unités, de différentes offres de stages et d’emplois d’été pour les étudiants rosemontois, qu’ils soient en première, deuxième ou troisième année de leur programme d’études, leur permettant ainsi d’acquérir de l’expérience dans le contexte d’une grande municipalité.

 

«Le Collège est extrêmement fier de pouvoir collaborer avec la Ville de Montréal dans ce projet. Le programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme offre des perspectives d’emploi fort intéressantes, et ce partenariat vient enrichir la formation offerte en plus d’accroitre les occasions professionnelles de nos étudiants» souligne madame Pascale Sirard, directrice adjointe des Études au Collège de Rosemont.

 

Une meilleure connaissance du rôle de l’inspecteur du cadre bâti

 

Dès l’automne prochain, les étudiants du programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme au Collège de Rosemont pourront assister à des rencontres avec des professionnels de la Ville de Montréal afin de mieux comprendre les rôles et les responsabilités de l’inspecteur du cadre bâti. Ces rencontres viendront confirmer l’intérêt des étudiants pour la profession tout en les motivant à réussir leurs cours.


Différents parcours de formation

 

Le Collège de Rosemont est le seul cégep dans la grande région métropolitaine à offrir le programme Techniques d’aménagement et d’urbanisme. Déployé sur trois ans, ce programme propose une formation pluridisciplinaire qui permettra aux techniciens de participer à la planification du territoire et au contrôle des milieux résidentiels, commerciaux, industriels, récréatifs, agricoles et naturels qui composent le territoire d’intervention.

 

Le Collège de Rosemont offre également une formation accélérée, sur deux ans, pour les personnes qui ont déjà réussi tous les cours de la formation générale. Celles-ci peuvent alors obtenir leur diplôme en quatre sessions au lieu de six. Avec la reconnaissance des acquis, le Collège pourra aussi admettre différents étudiants en tenant compte de leurs formations antérieures, de leur expérience et de leurs compétences.


Retour