Portail Rosemont

Actualités



mercredi, 10 mai 2017

Inauguration de la Coopérative de solidarité santé de Montréal au Collège de Rosemont


La Coopérative de solidarité santé de Montréal, située au Collège de Rosemont, a été inaugurée en présence de partenaires, dignitaires et employés du Collège de Rosemont le mardi 9 mai. Projet d’envergure lancé par le Collège, cette coopérative facilite l’accès à différents services complémentaires en santé tout en encourageant la formation de la relève dans le domaine.

«Le Collège de Rosemont est emballé par les innombrables possibilités qu’offre la Coopérative de solidarité santé de Montréal, tant au bénéfice de la communauté que de ses étudiants des programmes techniques de la santé. Ancrés dans notre milieu et dans la vie communautaire du quartier depuis de nombreuses années, nous continuons de bonifier nos services tout en nous assurant d’être à l’écoute des besoins des citoyens, du Collège et de ses partenaires.»

- Stéphane Godbout, directeur général du Collège de Rosemont

La Coopérative de solidarité santé de Montréal accueille actuellement des patients au centre de prélèvements, première phase du projet. Elle soutient notamment des patients atteints de maladies chroniques, en association avec des professionnels de la santé et en partenariat avec le réseau de la santé, les groupes communautaires et les entreprises de services sur le territoire.

«Le bon fonctionnement de la Coopérative repose sur la complémentarité des services que nous offrons et les ententes de partenariats que nous avons développées avec des partenaires comme l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, qui analyse tous les prélèvements que nous réalisons dans des délais conformes aux exigences du milieu.»

- Monique Laurin, présidente du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité santé de Montréal.

La Coopérative contribue également à la formation des étudiants inscrits dans différents programmes collégiaux : à ce jour, les élèves rosemontois en Soins infirmiers et en Analyses biomédicales y réalisent des stages. Supervisés par des professionnels, les étudiants bénéficient d’un milieu d’apprentissage et de pratique où leurs interventions en interdisciplinarité auront un impact réel sur la population.

 «Au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, nous avons saisi l’opportunité de faire les choses différemment et de contribuer à la création d’importants leviers pour notre société. Nous contribuons à la formation de la relève pour notre région mais aussi pour l’ensemble du Québec. L’offre de la Coopérative est proche des gens; elle est collée à leurs besoins.» 

- Yvan Gendron, président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

«L’installation de la Coopérative de solidarité santé de Montréal au Collège de Rosemont, au cœur de Rosemont‒La Petite-Patrie, marque un tournant dans la manière dont les citoyennes et les citoyens auront accès à des services de santé. L’offre à la communauté est bonifiée de façon innovante et responsable, et nous nous en réjouissons.»

- François William Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont‒La Petite-Patrie

«Je me réjouis de l’arrivée de la Coopérative de solidarité santé de Montréal dans le quartier puisqu’elle offre aux Rosemontoises et les Rosemontois une alternative communautaire et coopérative pour l’accès à certains services en santé. Il faut penser différemment notre système de santé et s’ouvrir aux visions innovantes. En alliant un lieu de formation pour les étudiantes et les étudiants du Collège de Rosemont à un lieu de services en santé pour la communauté, la Coopérative de solidarité santé de Montréal nous en donne un bel exemple.»

- Jean-François Lisée, chef de l’opposition officielle et député de Rosemont

D’ici l’automne, le Centre d’étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (CÉRSÉ) invitera la population à participer à une consultation publique visant à mieux connaitre les besoins des citoyens et des citoyennes en matière de santé. Cette rencontre permettra au conseil d’administration de la Coopérative d’orienter ses démarches de développement. Les détails seront publiés au cours des prochains mois sur le site Internet du Collège de Rosemont.

À propos du pôle Santé du Collège de Rosemont


Six programmes techniques dans le domaine de la santé sont offerts au Collège de Rosemont : Acupuncture, Analyses biomédicales, Audioprothèse, Inhalothérapie, Soins infirmiers et Thanatologie. Novateur et tourné vers l’avenir, le Collège se distingue par ses activités d’apprentissage pratiques, en salles de simulation hautefidélité ou en cliniques-écoles, et par son approche interdisciplinaire qui favorise le travail collaboratif entre professionnels du milieu de la santé.

À propos de la Coop de solidarité santé de Montréal


La mission principale de la Coopérative est de mettre de l’avant l’interdisciplinarité tant pour les soins que pour la formation, afin d’appuyer la volonté d’une personne de vivre en santé dans sa communauté.

Le Centre de prélèvements est présentement ouvert, avec ou sans rendez-vous. Les rendez-vous peuvent être pris en ligne ou par téléphone, au 514 448-0891.
Les heures d’ouverture sont les suivantes:

  • Lundi au jeudi, de 7h30 à 11h et de 15h à 20h
  • Samedi, de 7h30 à 11h




De gauche à droite, Érika Duchesne, conseillère municipale à l’arrondissement Rosemont―La Petite-Patrie, Anne Couillard, directrice des Études et de la vie étudiante au Collège de Rosemont, François W. Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont―La Petite-Patrie, Ruth Pierre-Paul, membre du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité santé de Montréal et directrice du Bureau de la communauté haïtienne de Montréal, Monique Laurin, présidente du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité santé de Montréal, Jean-François Lisée, chef de l’opposition officielle et député de Rosemont, Marc-André Gadoury, conseiller municipal à l’arrondissement Rosemont―La Petite-Patrie, Yvan Gendron, président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, et Stéphane Godbout, directeur général du Collège de Rosemont (crédit photo : Richard J. Jutras)


Retour