Portail Rosemont

Actualités



jeudi, 21 mai 2015

Vivre avec de multiples barrières


Habib El-Hage, sociologue, chercheur principal et intervenant social au Collège de Rosemont, et Edward Ou Jin Lee, candidat au doctorat en travail social à l’Université McGill, publient les résultats d’une vaste recherche qu’ils ont menée auprès de lesbiennes, gais, bisexuels, transsexuels et allosexuels [queer] (LGBTQ) aussi immigrants, réfugiés ou demandeurs d’asile. Elle porte sur l’affirmation identitaire chez des personnes des minorités sexuelles racisées (désignées et catégorisées comme non blanches – membres de minorités visibles).


Malgré une reconnaissance publiquement affirmée de la diversité sexuelle, des discriminations de tout genre se trouvent banalisées sur le plan social et politique, au niveau national et international.

 

Puisqu’il existe peu d’information et de documentation sur les similitudes et les différences entre les barrières vécues au Québec par les membres de la communauté LGBTQ en général et les personnes LGBTQ racisées, la recherche vise notamment à combler ce vide en explorant les perceptions et les expériences directes ou indirectes liées aux barrières rencontrées par des personnes LGBTQ racisées, particulièrement celles qui ont vécu l’expérience migratoire.

 

  • Comment la société d’accueil doit-elle répondre aux différentes barrières qui empêchent la prise en considération des réalités des personnes LGBTQ racisées?
  • De quelle manière ces barrières agissent-elles sur les relations systémiques et interculturelles?
  • Quelles en sont les conséquences sur la conception de l’identité et la participation citoyenne?

 

Cette étude permet de découvrir les facteurs structurels et communautaires qui nuisent à l’inclusion des personnes LGBTQ racisées dans la communauté québécoise et proposent quelques pistes de solutions. Des témoignages viennent appuyer les énoncés de la recherche.

 

Cette recherche, subventionnée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC), dans le cadre de la programmation du centre de recherche METISS, affilié au Centre de santé et de services sociaux de la Montagne, a été réalisée en collaboration avec l’organisme AGIR, qui offre des services aux personnes LGBTQ racisées.


Retour