Portail Rosemont

Actualités



jeudi, 20 septembre 2018

« Par-delà les frontières » : un projet collaboratif, humain et rassembleur


Les étudiants de Techniques de bureautique et de la francisation s’unissent.


Chaque année, le Collège de Rosemont célèbre de multiples façons la diversité sous toutes ses formes. Récemment, les étudiants du programme Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia, ont fait équipe avec les élèves de la francisation afin de réaliser un projet misant sur l’ouverture, l’humanité et la culture. «Par-delà les frontières» se décline en trois volets : un livre, un site Internet et une exposition. Ce projet rassembleur a été concrétisé avec une forte volonté de briser les murs visibles et invisibles, et ainsi favoriser l’ouverture aux autres et créer un contexte positif d’échanges.

Des objets qui ont traversé les frontières


«Par-delà les frontières» invite au voyage. Les étudiants de la francisation, provenant de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, de l’Asie et de l’Europe, ont choisi un objet significatif pour eux, un objet qu’ils ont précieusement conservé tout au long de leur processus d’immigration. Ces objets, qui ont traversé les frontières, sont teintés d’histoires, et ce sont ces histoires et ces souvenirs qui ont été exprimés et traduits en photos et en textes dans le projet. Les étapes de mise en page d’un livret et de développement d’un site Internet ont été menées par les étudiants de Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia.


« Mes élèves se sont imprégnés du vécu des étudiants de la francisation pour mettre en valeur tout le bonheur que ces objets représentent pour eux. Tout au long de l’aventure, des liens se sont créés et chacun est sorti grandi des échanges qui ont eu lieu. Je vous invite vraiment à aller visiter le site Web qui a été développé. Il est rempli de témoignages et d’images magnifiques », souligne Katy Junca, enseignante en Techniques de bureautique, Microédition et hypermédia.


Le livret «Par-delà les frontières» est disponible pour consultation à la Bibliothèque du Collège de Rosemont, mais son contenu complet se trouve sur le site Internet du projet


Retour