Portail Rosemont

Actualités



jeudi, 25 août 2016

Le Collège de Rosemont : proactif en matière de prévention des différentes formes de radicalisation


À l’aube de la rentrée scolaire, le Collège de Rosemont poursuit ses efforts de prévention et de sensibilisation pour lutter contre les différentes formes de radicalisation; des activités pour les étudiants, enseignants, de même que pour les intervenants du réseau sont organisées et contribueront à mieux comprendre et à mieux agir devant les manifestations de ce phénomène.

 

Au cours des dernières années, le Collège de Rosemont a fait preuve de leadership en matière de prévention liée aux différentes formes de radicalisation. Plus de 800 intervenants, enseignants et étudiants du réseau collégial ont participé, en avril dernier, à son colloque Cégépiens, radicalisations et vivre ensemble. Il s’agissait du premier évènement rassembleur sur le sujet destiné aux acteurs du milieu collégial de l’éducation. Comprendre, prendre conscience et agir: trois principes importants qui ont été abordés selon différents experts.

 

Faisant suite au fonds de prévention accordé au Collège de Maisonneuve,  «le Collège de Rosemont est heureux qu’un premier cégep montréalais puisse compter sur de nouvelles ressources qui l’aideront à relever les défis liés à la diversité, dont la radicalisation. L’ajout d’intervenants sur le terrain favorisera le renforcement du tissu social entre les étudiants et la création de liens avec la population étudiante, mentionne monsieur Stéphane Godbout, directeur général du Collège de Rosemont. C’est aussi ce que Rosemont souhaite poursuivre en organisant différentes activités pour les étudiants et en partageant son expertise avec les acteurs du milieu et du réseau collégial.»

 

Des mesures concrètes qui témoignent de l’expertise rosemontoise

 

Les étudiants du Collège de Rosemont auront plusieurs occasions d’être informés cet automne puisque de nombreuses conférences leur sont proposées. Le Collège accueillera notamment monsieur Bidar Abdennour, philosophe et essayiste; sa conférence portera sur les questions du lien et de l’aliénation. Près de 250 élèves sont attendus à cette rencontre.

 

Le Collège organise également un nouveau colloque portant sur les interventions en contexte de diversité ethnoculturelle au collégial. Cet évènement, qui se déroulera les 19 et 20 octobre prochain, réunira une fois de plus des étudiants, des enseignants et des intervenants des milieux de l’éducation, de la santé et du réseau communautaire.

 

 

«La diversité ethnoculturelle continue d’occuper l’avant-scène des débats sociaux et soulève d’innombrables défis pour les acteurs du milieu de l’éducation et plus spécifiquement des cégeps. Nous allons profiter de cet évènement pour lancer les actes du colloque Cégepiens, radicalisations et vivre ensemble.»

 

- Habib El-Hage, intervenant social en relations interculturelles au Collège de Rosemont et coordonnateur de la Table intercollégiale en intervention interculturelle.

 

 

Prévention par l’expression théâtrale, création d’espaces de dialogue, mise en place d’une semaine thématique, voilà quelques exemples d’initiatives qui se concrétiseront au cours des prochaines semaines.

 

Le Collège de Rosemont rappelle aussi qu’une vidéo de sensibilisation a été réalisée avec ses étudiants pour prévenir la radicalisation; le message évoque l’importance d’insister lorsqu’un proche montre des signes d’isolement ou qu’on observe des changements importants dans son réseau d’amis. Il est possible de visionner et de partager la vidéo à partir de la chaine YouTube du Collège.

 

Rosemont a la volonté d’en faire encore plus

 

Le Collège de Rosemont souhaite mettre en place un plus grand nombre de mesures pour faire face aux défis interculturels. C’est la raison pour laquelle il a récemment déposé une demande de subvention de 250 000$ pour, entre autres, pouvoir accueillir des intervenants de milieu qui favoriseraient l’échange et la communication avec les élèves.

 

Il souhaiterait également mieux soutenir, sur les plans social et scolaire, ses étudiants membres de ses équipes sportives et bonifier ses actions pour ainsi poursuivre son rôle de leadeur auprès du milieu.


Retour