Portail Rosemont

Actualités



jeudi, 19 mai 2016

Le CÉRSÉ réalise trois communications au congrès de l’Association francophone pour le savoir


Sous le thème «Points de rencontre», le Centre d’étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (CÉRSE) du Collège de Rosemont a participé au 84e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), du 9 au 13 mai, et a eu l’occasion de réaliser trois présentations sur ses projets.

 

Lors du colloque «Les effets de la participation publique en aménagement et urbanisme: leçons et réflexions tirées d’exemples suisses, français et québécois»,  Mme Valérie Demers (photo), responsable de la recherche au CÉRSÉ, a présenté l’axe de recherche qui a amené le centre d’étude sur quatre terrains en matière de participation publique:

 

  • L'appropriation de l'espace vacant ou sous-utilisé des villes
  • La modification du rôle de l'urbaniste
  • La coproduction du territoire
  • Les opportunités technologiques émergentes

 

La communication orale de madame Demers était intitulée «Présence citoyenne ou pouvoir d’agir: réussir le test de la transformation du milieu de vie».

 

Une deuxième étude réalisée par Mme Demers, en collaboration avec Mme Catherine Charneau-Simard, enseignante en psychologie au Collège, a été présentée. La conférence «Le volet communautaire de la TOHU en tant que soutien au développement du pouvoir d’agir de la collectivité du quartier Saint-Michel» a été rendu possible grâce à l’invitation du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable et du Réseau Transition.

 

Le CÉRSÉ a également organisé une activité interactive lors de laquelle une trentaine de participants étaient invités à rêver de transition écologique. Le tout se déroulait à la TOHU, lieu de convergence entre culture, environnement et engagement communautaire à Montréal.

 

À la toute fin du congrès, Mme Élise Tousignant, directrice du CÉRSÉ, a participé à la table ronde «Présentation de l’approche des organismes de transfert des connaissances» tenue lors du colloque «Le transfert et la mobilisation des connaissances: enjeux et défis pour l’innovation sociale». Elle a également présenté une affiche communiquant les résultats réalisée par l’étude d’Isabeau Four, France Lavoie et Olivier Corbin-Charland intitulée «Favoriser l'essor de l'entrepreneuriat: le cas Esplanade Montréal».

 

Congrès de l’ACFAS

 

Lieu de diffusion majeur dans le milieu de la recherche francophone, l'évènement constitue une base de réflexion et d’inspiration importante pour le CÉRSÉ dans le développement de ses nouveaux projets. Le CÉRSÉ tente d’y apporter sa contribution, notamment en matière de recherche appliquée.


Retour